Phylogénétique

Phylogénétique

• Ardila-Garcia A.M. & Gregory T.R. 2009 - An exploration of genome size diversity in dragonflies and damselflies (Insecta: Odonata). - Journal of Zoology, 278 : 163–173.
• Bechly G. 1998-2015 - Odonatology website. - ONLINE
• Carle F.L. 1995 - Evolution, taxonomy, and biogeography of ancient Gondwanian libelluloides, with comments on anisopteroid evolution and phylogenetic systematics (Anisoptera: Libelluloidea). - Odonatologica, 2 4(4) : 383-424.
• Carle F.L. & Kjer K.M. 2002 - Phylogeny of Libellula Linnaeus (Odonata: Insecta). - Zootaxa, 87 : 1-18.
• Carle F.L., Kjer K.M. & May M.L. 2008 - Evolution of Odonata, with Special Reference to Coenagrionoidea (Zygoptera). - Arthropod Systematics & Phylogeny, 66(1) : 37-44.
Deliry C. 2018 - Essai de classification phylogénétique des Odonates. - Histoires Naturelles, 56. - PDF
• DIjkstra K.D. & al. 2013 - Redefining the damselfly families : a comprehensive molecular phylogeny of Zygoptera (Odonata). - Systematic Entomology, 2013 : 1-29.
• Dumont H.J. & al. 2005 - Phylogenetic relationships, divergence time estimation, and global biogeographic patterns of calopterygoid damselflies (odonata, zygoptera) inferred from ribosomal DNA sequences. - Systematic Biology, 54(3) : 347-362.
• Dumont H.J., Vierstraete A. 1& Vanfleteren J.R. 2010 - A molecular phylogeny of the Odonata (Insecta). - Systematic Entomology, 35: 6-18.
• Fleck G, Brenk M. & Misof B. 2008 - Larval and molecular characters help to solve phylogenetic puzzles in the highly diverse dragonfly family Libellulidae (Insecta: Odonata: Anisoptera): The Tetrathemistinae are a polyphyletic group. - Organisms Diversity and Evolution, 8 (1) : 1-16.
• Fleck G. & al. 2008 - A phylogeny of anisopterous dragonflies (Insecta, Odonata) using mtRNA genes and mixed nucleotide / doublet models. - J. Zool. Syst. Evol. Res., 46(4) : 310–322.
• Pessacq p. 2008 - Phylogeny of Neotropical Protoneuridae (Odonata: Zygoptera) and a preliminary study of their relationship with related families. - Systematic Entomology, 33 (3) : 511-528.
• Peters G. & Theischinger G. 2007 - Die gondwanischen Aeshniden Australiens (Odonata: Telephlebiidae und Brachytronidae). - Denisia, 20 : 517-574.
• Pilgrim E.M. & von Dohlen C. 2008 - Phylogeny of the Sympetrinae (Odonata: Libellulidae) : further evidence of the homoplasious nature of wing venation. - Syst. Entomol., 33 : 159-174.
• Rehn A.C. 2003 - Phylogenetic analysis of higher-level relationships of Odonata. - Systematic Entomology, 28 : 181-239.
• von Ellenrieder N. 2002 - A phylogenetic analysis of the extant Aeshnidae (Odonata: Odonatoptera). - Systematic Entomology, 27 : 437-467.
• Ware J., May M. & Kjer K. 2007 - Phylogeny of the higher Libelluloidea (Anisoptera: Odonata): An exploration of the most speciose superfamily of dragonflies. - Molecular Phylogenetics and Evolution, 45 (1) : 289–310.
• Ware J., Ho S.Y. & Kjer K. 2008 - Divergence dates of libelluloid dragonflies (Odonata: Anisoptera) estimated from rRNA using paired-site substitution models. - Molecular Phylogenetics and Evolution, 47 (1) : 426-432.

Essai de classification phylogénétique des Odonates

Deliry C. 2018 - Essai de classification phylogénétique des Odonates. - Histoires Naturelles, 56. - PDF

• Les nouveau genre Mattigomphus décrit en 2018 est à placer dans les Anisogomphini.
• Le nouveau genre décrit en 2018, Sundaeschna est placé à proximité de Saraeschna.
• Yunnanosticta - Ce genre est rangé dans la sous-famille des Sinostictinae par ses descripteurs en 2018

[Cliquer] Arbre des Zygoptères - Arbre des Anisoptères

Bechly G. 1998-2015 - Odonatology website. - ONLINE

Plathemis depressa ou Platetrum depressum proposés pour Libellula depressa

Libelula depressa Linnaeus, 1758

A l'origine seul le genre Libellula avait été proposé pour les Libellules par Linnaeus en 1758, Les scientifiques n'ont eu de cesse ensuite de créer de nouveaux genres pour décrire ces Insectes. Actuellement le genre reste encore hétérogène et on y a placé des espèces appartenant de toute évidence à des genres différents. En 2002 Carle & Kjer avaient bien éclairci la situation mais ils n'ont guères été suivis par les auteurs. Nous avons repris dans un autre article le splitage du genre Libellula, et cela ne reste qu'une proposition.
Dans ce cadre et en suivant Schmidt (1987) qui avait devancé tout le monde, Libellula depressa devait entrer dans le genre Platetrum, sous Platetrum depressum. Platetrum est regardé comme le pendant européen de Plathemis. Toutefois un examen attentif de l'arbre donné par Carle & Kjer (2002) - reproduit plus bas - montre clairement qu'il n'y a pas lieu de créer un genre particulier pour Libellula depressa et qu'avec les espèces américaines elle entre dans le genre Plathemis avec subornata et lydia. C'est Newman qui en 1833 avait formé le genre Platetrum, aussi et une réflexion doit être poursuivie pour savoir si Platetrum ne serait pas le bon nom pour Plathemis, un genre décrit plus tard en 1861 par Hagen. Auquel cas nous aurions : Platetrum depressum, Platetrum lydium et Platetrum subornatum. Il reste à se mettre d'accord avec les américains sur cette affaire.
Notons que dans les années 1980-1990 la Libellula depressa avait bien été nommée un temps Platetrum depressum par divers auteurs.

Nous reprenons des illustrations des trois espèces ci-dessous, auxquelles nous ajoutons Libellula melli. On notera les ailes très colorées des Plathemis d'Amérique.

Carle F.L. & Kjer K.M. 2002 - Phylogeny of Libellula Linnaeus (Odonata: Insecta). - Zootaxa, 87 : 1-18.
Schmidt E. 1987 - Generic reclassification of some westpalearctic Odonata taxa in view of their Nearctic affinities (Anisoptera : Gomphidae, Libellulidae). - Adv. Odonatol., 3 : 135-145.


Extrait de la fig.1 de Carles & Kjer (2002)


Libellula depressa - ©© bysa - Tim Bekaert - Belgique le 3 juillet 2005 - Wikimedia Commons


Libellula melli - Shared - © Tom Kompier - D&D of Vietnam


Plathemis lydia - ©© Bruce Martin - Wikimedia Commons


Plathemis subornata - ©© bysa - Judy Gallager - Mexique le 28 mai 2012 - WIkimedia Commons