Anax parthenope : Différence entre versions

De World Odonata

(Page créée avec « {{Sp}} == ''Anax parthenope'' ({{Selys}}, 1839) == Anax napolitain<br> ''Aeshna parthenope'' {{Selys}}, 1839, ''Anax parisinus'' Rambur, 1842, ''Anax julius'' Brauer,... »)
 
m
 
(3 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
{{Sp}}
+
{{Sp1}}
  
 
== ''[[Anax]] parthenope'' ({{Selys}}, 1839) ==
 
== ''[[Anax]] parthenope'' ({{Selys}}, 1839) ==
Ligne 13 : Ligne 13 :
  
 
Italie (Aldrovando 1602), {{AP}}.<br>
 
Italie (Aldrovando 1602), {{AP}}.<br>
Afrique du Nord, Sahara, Europe, Moyen Orient et Asie jusqu'en Chine et au Japon, au sud selon Lieftinck (1962) jusqu'à Ryukyus et l'île de Bonin en Micronésie. En migration dans le nord jusqu'en Ecosse, Irlande ou sud de la Suède. En progression en Europe depuis les années 1990 : Angleterre (1986 ; Orcades en 2000), Allemagne, Belgique (1983 ; reproduction en 1999), Lettonie ; ainsi que peut-être en Sibérie, Omsk (2007 ; Kosterin 2007). Nouvelle en Syrie (Ramadan & al. 2009). Eaux stagnantes ou lentes, parfois saumâtres, à faible altitude ; atteint les 1900 m dans l'Atlas. Vole de mai à septembre ; de mars à novembre en Afrique du Nord, dès janvier-février à Chypre. Développement larvaire en deux ans, localement univoltine ou bivoltine (Deliry 2017).
+
Afrique du Nord, Sahara, Europe, Moyen Orient et Asie jusqu'en Chine et au Japon (Deliry 2017), au sud selon Lieftinck (1962) jusqu'à Ryukyus et l'île de Bonin en Micronésie. En migration dans le nord jusqu'en Ecosse, Irlande ou sud de la Suède. En progression en Europe depuis les années 1990 : Angleterre (1986 ; Orcades en 2000), Allemagne, Belgique (1983 ; reproduction en 1999), Lettonie (Deliry 2017) ; ainsi que peut-être en Sibérie, Omsk (2007 ; Kosterin 2007) ; en augmentation localement en France, notamment en Rhône-Alpes (Deliry & al. 2014). Nouvelle en Syrie (Ramadan & al. 2009). Eaux stagnantes ou lentes, parfois saumâtres, à faible altitude ; atteint les 1900 m dans l'Atlas. Vole de mai à septembre ; de mars à novembre en Afrique du Nord, dès janvier-février à Chypre. Développement larvaire en deux ans, localement univoltine ou bivoltine (Deliry 2017).
  
 
{{P|Anapar.jpg}}
 
{{P|Anapar.jpg}}
Ligne 27 : Ligne 27 :
 
'''de Selys Longchamps E. 1839''' - Description de deux nouvelles espèces d'Aeshna du sous-genre Anax (Leach). - Acad. roy. de Bruxelles, 6 (10).<br>
 
'''de Selys Longchamps E. 1839''' - Description de deux nouvelles espèces d'Aeshna du sous-genre Anax (Leach). - Acad. roy. de Bruxelles, 6 (10).<br>
 
'''Deliry C. 2017''' - Odonata Europaea. - Histoires Naturelles, n°49.<br>
 
'''Deliry C. 2017''' - Odonata Europaea. - Histoires Naturelles, n°49.<br>
 +
'''Deliry C. & le Groupe Sympetrum 2014''' - Liste Rouge des Odonates de Rhône-Alpes 2014. - Col. Concepts & Méthodes, Groupe Sympetrum, Histoires Naturelles, n°25.<br>
 
'''Kosterin O.E. 2007''' - A first record of Anax in the West Siberian Plain : A. parthenope Selys, 1939 in Omsk. - Notulae odonatologicae, 6 (10) : 112-115.<br>
 
'''Kosterin O.E. 2007''' - A first record of Anax in the West Siberian Plain : A. parthenope Selys, 1939 in Omsk. - Notulae odonatologicae, 6 (10) : 112-115.<br>
 
'''Lieftinck M.A. 1962''' - Odonata. - Insects of Micronesia, 5 (1).<br>
 
'''Lieftinck M.A. 1962''' - Odonata. - Insects of Micronesia, 5 (1).<br>
 
'''Peters G. 1986''' - Morphologische Differenzen zwischen nahverwandten Arten am Beispiel von Anax parthenope und A. julius (Odonata, Aeshnidae). - Deutsche Entomologische Zeitschrift, 33 (1/2) : 11-19.<br>
 
'''Peters G. 1986''' - Morphologische Differenzen zwischen nahverwandten Arten am Beispiel von Anax parthenope und A. julius (Odonata, Aeshnidae). - Deutsche Entomologische Zeitschrift, 33 (1/2) : 11-19.<br>
 
'''Ramadan A.M., Ihsan S.E. & Shiha S. 2009'''. - [A Taxonomic Study of the Species Belonging to Aeschnidae and Gomphidae Families (Anisoptera : Odonata) on the Syrian Coast.] II. - Tishreen University Journal for Research and Scientific Studies, Biological Sciences Series, 31 (1).<br>
 
'''Ramadan A.M., Ihsan S.E. & Shiha S. 2009'''. - [A Taxonomic Study of the Species Belonging to Aeschnidae and Gomphidae Families (Anisoptera : Odonata) on the Syrian Coast.] II. - Tishreen University Journal for Research and Scientific Studies, Biological Sciences Series, 31 (1).<br>
 +
{{AP}}
 
----
 
----
 
'''[1]''' - D'après le titre de la publication il est probable que ces deux taxons aient été publiés comme sous-espèce d{{'}}''Anax parthenope''. Notons par ailleurs que {{ßodo}} les considère comme de bonnes sous-espèces. {{AP}}.
 
'''[1]''' - D'après le titre de la publication il est probable que ces deux taxons aient été publiés comme sous-espèce d{{'}}''Anax parthenope''. Notons par ailleurs que {{ßodo}} les considère comme de bonnes sous-espèces. {{AP}}.

Version actuelle datée du 6 juillet 2019 à 10:12

Etoile.png

Libellules et Demoiselles du Monde entier

Accueil - Odonata - Zygoptera - Epiprocta - Genres - Espèces - Années - Pays - Thèmes
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Anax parthenope (de Selys Longchamps, 1839)

Anax napolitain
Aeshna parthenope de Selys Longchamps, 1839, Anax parisinus Rambur, 1842, Anax julius Brauer, 1865, Anax bacchus Hagen, 1867, Anax major Götz, 1923, Anax geyri Buchholz, 1955 [1], Anax jordansi Buchholz, 1955 [1]

Non menacée - LC 2018 (Stable)

On trouve souvent le protonyme sous Aeschna, or il s'agit bien d'Aeshna, sous-genre Anax, qui est utilisée par de Selys Longchamps (1839).

  • Anax parthenope parthenope (de Selys Longchamps, 1839)
  • Anax parthenope julius Brauer, 1865 - Décrite de Chine, Shanghai. Depuis le sud de la Sibérie à la Corée et au Japon ainsi que la Chine.

Italie (Aldrovando 1602), [A préciser].
Afrique du Nord, Sahara, Europe, Moyen Orient et Asie jusqu'en Chine et au Japon (Deliry 2017), au sud selon Lieftinck (1962) jusqu'à Ryukyus et l'île de Bonin en Micronésie. En migration dans le nord jusqu'en Ecosse, Irlande ou sud de la Suède. En progression en Europe depuis les années 1990 : Angleterre (1986 ; Orcades en 2000), Allemagne, Belgique (1983 ; reproduction en 1999), Lettonie (Deliry 2017) ; ainsi que peut-être en Sibérie, Omsk (2007 ; Kosterin 2007) ; en augmentation localement en France, notamment en Rhône-Alpes (Deliry & al. 2014). Nouvelle en Syrie (Ramadan & al. 2009). Eaux stagnantes ou lentes, parfois saumâtres, à faible altitude ; atteint les 1900 m dans l'Atlas. Vole de mai à septembre ; de mars à novembre en Afrique du Nord, dès janvier-février à Chypre. Développement larvaire en deux ans, localement univoltine ou bivoltine (Deliry 2017).

Anapar.jpg
©© bysa - Ferran Pestaña - Wikimedia Common

Anapar1.jpg
© O.E.Kosterin - Russie, nord du Caucase le 1er août 2005 - Coloration atypique se rapprochant de celle d'Anax imperator


Aldrovando U. 1602 - De animalibus Insectis libro septem. - Bologne.
Borisov S.N. 1985 - [Le rythme quotidien de l'activité d'Anax parthenope Selys (Odonata, Aeschnidae) dans les conditions de la zone aride.] - Rapports de l'Académie des sciences de la RSS Tadjike, 28 (10).
Brauer F. 1865 – Dritter Bericht über die auf der Weltfahrt der kais. Fregatte Novara gesammelten Libellulinen. – Verhandlungen der kaiserlich-koniglichen zoologisch-botanischen Gesellschaft in Wien, 15: 501-512.
Buchholz K.F. 1955 - Morphologische Differenzierung bei der Rassenbildung von Anax parthenope Selys (Odonata, Aeschnidae). - Bonner Zoologische Beitraege, 6 (1/2) : 118-131.
de Selys Longchamps E. 1839 - Description de deux nouvelles espèces d'Aeshna du sous-genre Anax (Leach). - Acad. roy. de Bruxelles, 6 (10).
Deliry C. 2017 - Odonata Europaea. - Histoires Naturelles, n°49.
Deliry C. & le Groupe Sympetrum 2014 - Liste Rouge des Odonates de Rhône-Alpes 2014. - Col. Concepts & Méthodes, Groupe Sympetrum, Histoires Naturelles, n°25.
Kosterin O.E. 2007 - A first record of Anax in the West Siberian Plain : A. parthenope Selys, 1939 in Omsk. - Notulae odonatologicae, 6 (10) : 112-115.
Lieftinck M.A. 1962 - Odonata. - Insects of Micronesia, 5 (1).
Peters G. 1986 - Morphologische Differenzen zwischen nahverwandten Arten am Beispiel von Anax parthenope und A. julius (Odonata, Aeshnidae). - Deutsche Entomologische Zeitschrift, 33 (1/2) : 11-19.
Ramadan A.M., Ihsan S.E. & Shiha S. 2009. - [A Taxonomic Study of the Species Belonging to Aeschnidae and Gomphidae Families (Anisoptera : Odonata) on the Syrian Coast.] II. - Tishreen University Journal for Research and Scientific Studies, Biological Sciences Series, 31 (1).
[A préciser]


[1] - D'après le titre de la publication il est probable que ces deux taxons aient été publiés comme sous-espèce d'Anax parthenope. Notons par ailleurs que Modèle:SSodo les considère comme de bonnes sous-espèces. [A préciser].