Erythromma najas

De Histoires Naturelles
Banodo.jpg

> World Odonata


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Genres - Références
Cliquez sur le nom du genre pour accéder à la classification de l'espèce.

Banfr.jpg

> Odonates de France

Erynajst.jpg

Erythromma najas (Hansemann, 1823)

Naïade aux yeux rouges
Agrion najas Hansemann, 1823, Agrion analis Vander Linden, 1825, Agrion chloridion de Charpentier, 1825, Erythromma najas humerale de Selys Longchamps, 1887 [A voir pour la WOL, [A préciser]], Erythromma nigrithorax Förster, 1902, Erythromma bipunctatum Schimer, 1913, Erythromma immaculatum Schimer, 1913 [1], Erythromma puellaris Schimer, 1913 [1]


Les taxons suivants sont des synonymes à voir pour la WOL : Erythromma nigrithorax Förster, 1902, Erythromma bipunctatum Schimer, 1913, Erythromma immaculatum Schimer, 1913, Erythromma puellaris Schimer, 1913. Les taxons donnés par Schimer sont peut-être décrits au niveau d'espèces [A préciser].


Sous-espèces

  • Erythromma najas najas (Hansemann, 1823)
  • Erythromma najas humerale de Selys Longchamps, 1887
  • Erythromma najas puellare Schimer, 1913

Répartition - Généralement commune, parfois localisée. Depuis l'Europe, France et le nord de l'Italie, à l'Asie, jusqu'en Mandchourie, surtout aux latitudes moyennes. Japon (Asahina 1973).

Habitats - aux stagnantes ou faiblement courantes avec plantes aquatiques de surface, jusqu'à plus de 1500 m d'altitude. Bord des lacs, grands étangs de plaine, monte localement en altitude, recherche les Potamots flottants ou les Nénuphars, seulement jusqu’à 1043 m d’altitude dans le Jura.

Phénologie - Vole d'avril à juillet, voire septembre. Vole de (mai) juin à août (septembre) en Europe centrale, ponte jusqu’en juillet (Robert 1958). Développement larvaire en une année.

Biologie - Les accouplements se forment de 11 à 14h, exceptionnellement plus tard dans l'après-midi. Lorsqu'un ♂ voit une ♀, il se pose rapidement sur son thorax, lui saisit le corselet avec ses propres appendices et aussitôt se redresse tout droit en l'air, pattes et ailes repliées. Après l'accouplement, il ne se tient plus dressé, mais posé, comme chez les Lestes. Les deux conjoints restent immobiles un moment, puis se mettent en quête d'un endroit favorable à la ponte. La ponte a lieu de 12 à 16h, mais peut se poursuivre jusqu'à 18h. Elle a lieu sous l'eau. Le couple descend jusqu'à 30 à 50 cm et plus sous l'eau, et quand il a fini, il lâche la tige qui le porte et remonte comme un bouchon, jusqu'à la surface. Couvert d'une pellicule d'air, toujours unis, le couple s'envolent immédiatement une fois arrivé à la surface. La ♀ de Calopteryx splendens fait de même, mais elle s'envole seule. Après cet envol, ils se posent quelques minutes au soleil, puis recommencent à pondre, ce, cas observé par l'auteur jusqu'à 3 fois de suite pour le couple, puis dans ce cas particulier, le ♂ envolé, la ♀ a recommencé à pondre sous l'eau pendant 1/2 h. Le couple se pose sur les feuilles de Nénuphars et récule jusqu'à la ♀ touche l'eau ; alors elle enfile son abdomen sous la feuille pour pondre dans sa partie inférieure. Si en cherchant à pondre, le couple apperçoit la tige florale du Nuphar lutea, c'est là qu'il se pose de préférence. La ♀ descend alors jusqu'à toucher l'eau, puis commence à pondre dans le pédoncule (de fleur en bouton ou fruit). Elle peut descendre progressivement sous l'eau en pondant ou descend plus rapidement jusqu'à ce que les deux individus soient sous l'eau avant de commencer à pondre. Lestes sponsa fait de même. La ♀ de la Naïade, comme chez la plupart des Agrionides, place ses oeufs suivant une ligne onduleuse. La ponte sous l'eau dure de 10 à 40 mn. Diverses plantes aquatiques comme les Nénuphars, les Myriophylles, les Uticulaires, les Renoncules ou les Potamots sont utilisées (Robert 1958).
La larve est agile comme celle des Lestes, mais reste calme si elle n'est pas dérangée lors de ses déplacements. Très allongée et mince. Elle se cache sous les débris végétaux et s'y cramponne fortement. Elle nage les pattes en arrière contre le corps en faisant ondoyer celui-ci. Vers la mi-mai les larves montent respirer en surface, rapidement elle passe à l'émergence (Robert 1958).

Odofr.png

France - Noms utilisés : Agrion najas [de Selys Longchamps 1840] - France (de Selys Longchamps 1840). Trois-quart nord de la France, égarée dans les zones les plus méridionales.

Erynaj.jpg
©© bysa - Andreas Eichler - Wikimedia Commons

Erynaj1.jpg
©© bync - Benoit Guillon - France le 29 mai 2011 - Monde des Insectes


[A préciser]
Asahina S. 1973 - Discovery of Erythromma najas in Japan. - Tombo, 16 (1-4) : 11-12.
de Selys Longchamps E. 1840 - Monographie des Libellulidées d'Europe. - Roret, Paris ; Muquardt, Bruxelles.
Deliry C. 2017 - Odonata Europaea. - Histoires Naturelles, 49.
Hansemann J.W. 1823 - Anfang einer Auseinandersetzung der deutschen Arten der Gattung Agrion F. - Zoologisches Magazin Wiedemann, 2 (1): 148-161.


[1] - Les taxons donnés par Schimer en 1913 sont peut-être traités au niveau de sous-espèce. - [A préciser]


Banpcv.jpg

> Biodiversité en Poitou Charentes > Odonates

Erythromma najas en Poitou-Charentes et Vendée

Ensemble du Poitou-Charentes, peu répandue c'est une espèce rare et menacée, présente en faibles effectifs, un peu plus fréquente en Charente-Maritime.