La question des sous-genres Selysiens

De Histoir'naT

Hypothèses... [Classification phylogénétique] - Dénégation de l'intention de publication (CINZ 8.2) : Il ne s'agit pas d'une publication, mais d'un document de travail et de premières hypothèses. - Ces pages ne sont pas une Classification officielle des Libellules, mais un travail de réflexion en particulier sur la Phylogénétique. - These webpages are not an official Classification of Odonata but an hypothesis.

La question des sous-genres Selysiens

Les sous-genres Selysiens valent pour des genres

Les genres sont des grands genres, sorte de super-genres

Edmond de Selys-Longchamps use largement des sous-genres dans ses ouvrages (1853, 1854, 1854b, 1858, 1860) mais il ne les forme pas correctement.
En effet un sous-genre doit s'écrire ainsi Genus (Subgenus) species (art.6.a de l'INCZ ; Collectif 1985). Or il est clair par ailleurs que le nom scientifique d'un sous-genre, bien qu'uninominal ne doit pas être employé comme le nom d'un binôme ou d'un trinôme sauf s'il est employé comme un nom de genre (art.4.b de l'INCZ ; op.cit.).
Or, de Selys-Longchamps procède ainsi [Genus puis Subgenus] dans le plan, suivi de Subgenus species au niveau des descriptions des espèces. Cette présentation est illégale, les sous-genres utilisés par de Selys-Longchamps ne sont pas valides et implicitement considérés comme des genres. On se trouve dans une situation de binôme au sens "sauf s'il est utilisé comme un nom de genre".
J'ai examiné divers ouvrages de la systématique des Gomphidae rédigés au cours du XXe siècle et si la notion de sous-genre est parfois acquise, en aucun cas les auteurs n'en tiennent compte, mais nul n'en discute. J'ai été tenté avec Steinmann (1997) de rétablir la présentation correcte selon la structure Genus (Subgenus) species des noms donnés par de Selys-Longchamps mais cette présentation est artificielle et ne rends pas comte de l'organisation SubgenusVersusGenus species maladroite de de Selys-Longchamps. Hagen (1861) ou Kirby (1890) ont fixé cet aspect des choses en considérant, mais sans rien discuter les sous-genres donnés par de Selys-Longchamps comme des genres à part entière, ce que d'ailleurs chacun deviendra en définitive (hic le 2 février 2018).
Que ce soit la World Odonata List ou l'essentiel des auteurs personne (olim) aucun ne traite autrement ces sous-genres que comme des genres.


La clé est dans le titre de l'ouvrage de de Selys-Longchamps (1876) qui présente le genre Agrion comme un grand genre. On pourrait entendre de fait un super-genre et nous proposons de tout réécrire ainsi : (Agrion) Ischnura rufostigma par exemple (hic le 17 avril 2018).


[A préciser] - Revoir Onychomphus et éventuels sous-genres, de même pour les Caloptérygides


Collectif 1985 - Code International de Nomenclature Zoologique. Troisième édition. - International Code of Zoological Nomenclature. Third edition. - Int.Trust for Zool. Nomen, Univ. of California, février 1985.
de Selys-Longchamps E. 1853 - Synopsis des Caloptérygines. - Bull. Acad. Belg. 20. - PDF - [A préciser]
de Selys-Longchamps E. 1854 - Monographie des Caloptérygines. - Murquardt, Brussels & Leipzig : 291 pp. - PDF
de Selys-Longchamps E. 1854b - Synopsis des Gomphines. - Bull. de l'Acad. roy. des Sc. de Belgique, 7. - PDF
de Selys-Longchamps E. 1858 - Monographie des Gomphines. - Murquardt, Brussels & Leipzig (1857). - PDF
de Selys-Longchamps E. 1860 - Synopsis des Agrionines. - Bull. Acad. r. Belg., Série 2, 10 : 9-27 + 431-462. - PDF
de Selys-Longchamps E. 1876 - Synopsis des Agrionines (suite de la 5eme Légion : Agrion). Le grand genre Agrion. - Bulletin de l'Académie royale des Sciences de Belgique, 41 : 247-322 + 496-539 + 1233-1309. - PDF - En ligne, etc.
Hagen H.A. 1861 - Synopsis of the Neuroptera of North America. - Smithsonian Miscel. Coll., Washington. - PDF
Kirby W.F. 1890 - A synonymic catalogue of Neuroptera Odonata or Dragonflies with an appendix of fossil species. - London. - PDF


Dennis Paulson (in litt. du 3 février 2018) considère ces explications comme acceptables : "I have always believed that those sous-genres were the equivalent of genera, and I think the current situation in the literature bears that out."

Outils personnels