Leucorrhinia rubicunda

Cat.jpg

> Libellules du monde Entier > Odonata > Epiprocta > Anisoptera > Libelluloidea > Libellulidae


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Leucorrhinia rubicunda (Linnaeus, 1758)

Leucorrhine rubiconde, Libellule rougeâtre [Olivier, 1792], Laïs
syn. - Libellula rubicunda Linnaeus, 1758, Libellula infuscata Eversmann, 1836 [1]

Leurub.png
©© bysa - Göran Liljeberg, Hallvard Elven - Naturhistorisk museum, Universitetet i Oslo - Lien Internet

Systématique - On trouve de multiples confusions pour cette espèce avec vulgata, roselii, conspurcata, grandis, dubia (de Selys-Longchamps 1840) et même pectoralis (de Selys-Longchamps 1850).

Histoire Naturelle - Serait dans l'ouvrage de Ray (1710).
Europe (Linnaeus 1758), un exemplaire ♂ dans la collection de Linné à Londres (de Selys-Longchamps 1850).
Les mentions primitives de cette espèce ne nous semblent généralement pas fiables et semblent pour la plupart se référer à Leucorrhinia dubia, voire Leucorrhinia pectoralis. En conséquence nous n'en avons pas tenu compte. Les éléments les plus fiables sont conservés dans cette page.
Russie (sous Libellula infuscata, Eversmann 1836), une seule indication en Belgique (de Selys-Longchamps 1840b). L'analyse géographique de de Selys-Longchamps (1840) ne peut par contre pas être considérée, tant il y a de confusions avec les autres Leucorrhines. Il parle (1850) de groupe Libellula rubicunda qu'il s'attache alors à correctement spliter en Libellula albifrons, Libellula dubia, Libellula caudalis et Libellula pectoralis conservant le taxon d'origine et en limitant correctement la portée. L'ouvrage sur le genre Leucorrhinia semblera alors achevé à cette date de 1850 (de Selys-Longchamps).
Assez commune en Suède, présente en Laponie, Danemark, Allemagne (Hanovre, Poméranie, Aix la Chapelle), Pologne, Autriche, Norvège, rare en Belgique, un individu de la collection Seville pris en France, Russie (Casan) (de Selys-Longchamps 1850).

Répartition Disparue de France où l'espèce était déjà très rare et est désormais seulement erratique. On l'observe depuis la Belgique et la Suisse à la Scandinavie et la Russie.

Leurubeu.png
©© byncnd - Cyrille Deliry - Cartographie Odonates d'Europe [rouge : répartition - jaune : nouveaux pays - bleu : erratisme, migration - gris foncé : disparition]

Habitats - Se trouve généralement sur des tourbières acides de plaine ainsi que sur quelques autres milieux stagnants, parfois en altitude.

Phénologie - Vole de mai à juillet, voire dès fin avril.

Biologie - Quelques cas de migration connus.


[1] - Ce taxon est parfois regardé comme une forme.


Références
de Selys-Longchamps E. 1840 - Monographie des Libellulidées d'Europe. - Roret, Paris ; Muquardt, Bruxelles. - LIVRE - Télécharger pdf
de Selys Longchamps E. 1840b - Enumération des Libellulidées de Belgique. - Bull. Ac. r. Bruxelles, Sér. 1 (7) : 31-43. - PDF
de Selys-Longchamps E. 1850 - Revue des Odonates ou Libellules d'Europe. - Bruxelles, Paris. - PDF
Eversmann E.F. 1836 - Libellulinae, Wolfgam fluvium inter et montes Uralenses observatae. [+] Libellulinarum species novae, quas inter Wolgam fluvium et montes Uralensis observavit. - Bull. de la Soc. impériale Natural. de Moscou, 9 : 233-248. - PDF
Linnaeus C. 1758 - Systema Naturae. 10e édition. - Holmiae. - PDF
Olivier M. 1792 - Encyclopédie méthodique, dictionnaire des Insectes. - Paris, Pankouke. - PDF
Ray J. 1710 - Historia insectorum. - Londoni. - PDF