Eurothemis fulva

De Histoires Naturelles
(Redirigé depuis Libellula fulva)
Travaux.jpg
Banodo.jpg

> World Odonata


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Genres - Références
Cliquez sur le nom du genre pour accéder à la classification de l'espèce.

Banfr.jpg

> Odonates de France

Libellula fulva Müller, 1764

Eurothemis fulva (Müller, 1764)

Libellule fauve [de Selys Longchamps, 1850]
Libellula fulva Müller, 1764, Ladona fulva (Müller, 1764), Libellula fridrichsdalensis Müller, 1764 (partim) [1], Libellula fugax Harris, 1780, Libellula conspurcata Fabricius, 1798, Libellula quadrifasciata Donovan, 1807 (nec Müller, 1764), Libellula bimaculata Stephens, 1835 (nec de Charpentier, 1825)

Le classement dans le genre Eurothemis est proposé par Carle & Kjer (2002), il n'est pas confirmé sur la WOL. [A préciser]. Par ailleurs notons que le synonyme Leptetrum rubrum Bartenev, 1912 convient à Libellula pontica en fait. [A voir pour la WOL].
Libellula quadrifasciata Donovan, 1807 (nec Müller, 1764) est présentée comme une nouvelle espèce. La planche corresponds bien à Libellula fulva. Bien que connaissant les travaux de Müller, de Selys Longchamps (1840) ignore la Libellula fulva et utilise Libellula conspurcata de Fabricius. Ce dernier nom fera carrière jusqu'à ce que de Selys Longchamps (1850) lui restitue le nom de Libellula fulva. Notons que Kirby (1890) range cette espèce dans le genre Leptetrum.

Le ♂ a indifféremment le bout des ailes brun (var. α) ou sans tache (var. ß).

Angleterre (Muffet), Allemagne (Roessel von Rosenhof 1749), Danemark (Müller 1764).
Italie (Allioni 1766), Angleterre (Harris 1780), France (de Villers 1789), Allemagne (Fabricius 1798), Belgique (Vander Linden 1825), Pologne, Silésie (de Charpentier 1825), Russie (Eversmann 1836), Suède, Hongrie (Hagen 1840), Sicile, Autriche (de Selys Longchamps 1850).
Assez commune, localement abondante. Europe, sauf nord, Asie mineure (d'Aguilar & Dommanget 1998). Lacunaire dans le sud. Nouvelle pour la Moldavie (Dyatlova 2018). Eaux stagnantes et faiblement courantes dont les rives sont envahies par les plantes sub-aquatiques : lacs, étangs, bras morts, canaux, parties calmes des cours d'eau, etc. parfois en montagne jusqu'à 900 m d'altitude. Les larves aux premiers stades se tiennent au fond, puis elles se dissimulent dans les débris, le sable ou la vase. Les imagos se tiennent généralement à proximité des gîtes larvaires, où ils subissent une période de maturation d'une dizaine de jours, puis reviennent sur les milieux aquatiques et fréquentent les endroits ensoleillés et abrités du vent (d'Aguilar & Dommanget 1998). Vole d'avril à juillet, parfois mi mars dans le Midi de la France (Deliry 2004-16).

Libfuleu.gif

Odofr.png

France - Bresse (de Villers 1789), rare vers Paris mais fort commune dans le Midi, prise aussi au Mans (Rambur 1842).

Eurful.jpg
©© byncsa - Cyrille Deliry - Histoires Naturelles

Libful.jpg
©© byncsa - Cyrille Deliry - France, Ain le 1er mai 2015 - Histoires Naturelles

Libful1.jpg
© Yves Dubois - France, Ain le 26 avril 2014


[A préciser]
Muffet T. 1589-90 - Insectorum sive Minimorum Animalium Theatrum. - Réed. 1634 - Londini.
Roessel von Rosenhof A.J. 1749 - Insecten-Belustigung. - Nürberg.


[1] - Ce taxon semble inclure Platetrum depressum.


Banpcv.jpg

> Biodiversité en Poitou Charentes > Odonates

Eurothemis fulva en Poitou-Charentes

Assez commune à commune en Poitou-Charentes, semble manquer sur les îles. Niort.