Onychogomphus forcipatus

Cat.jpg

> Libellules du monde Entier > Odonata > Epiprocta > Anisoptera > Gomphoidea > Gomphidae


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Onychogomphus forcipatus (Linnaeus, 1758)

Gomphe à forceps, Libellule tenaille [Olivier, 1792], Gomphe unguiculé [de Selys-Longchamps, 1840], Gomphe à hameçon [de Selys-Longchamps, 1840], Gomphe à tenailles [de Selys-Longchamps, 1850], Caroline, Gomphe de Linné [hic 2007]
ill. - Moffet (1634) p.67.
syn. [2] - Libellula forcipata Linnaeus, 1758, Aeshna forcipata (Linnaeus, 1758) [Fabricius 1775], Libellula viridicincta Retzius, 1783 [1], Aeschna hamata de Charpentier, 1825 [N'est pas sur la WOL], Onychogomphus forcipatus lucidostriatus Schmidt, 1954

Onyfor.png
©© bysa - Göran Liljeberg, Hallvard Elven - Naturhistorisk museum, Universitetet i Oslo - Lien Internet - subsp. Type

Systématique - La Libellula forcipata de Donovan (1807) corresponds à Gomphus vulgatissimus. La confusion des noms sera maintenue jusqu'au milieu du XIXe siècle.


Les espèces Gomphus vulgatissimus et Onychogomphus forcipatus montrent une histoire étroite depuis la description de Linné. Dans la 12ème édition du Systema naturae, Libellula vulgatissima correspond à la fois à Gomphus vulgatissimus et Onychogomphus forcipatus, et Libellula forcipata est Onychogomphus forcipatus (double description). Ultérieurement des auteurs soulignent que Libellula vulgatissima est bien Onychogomphus forcipatus (Olivier), de même pour Panzer, qui met forcipata (Onychogomphus forcipatus) et serpentina (Ophiogomphus cecilia) comme variété de Libellula vulgatissima. La collection de Linné à Londres, possède un ♂ étiqueté de la main de Linné lui-même, sous Libellula forcipata, qui correspond bien à Onychogomphus forcipatus : en conséquence de Selys-Longchamps (1850) considère qui faut restituer le nom correct Libellula forcipata à cette espèce aujourd'hui bien individualisée sous Onychogomphus forcipatus, nom tout à fait adapté à la morphologie de l'espèce. La confusion sera augmentée par le fait que le nom forcipata s'est installé pendant un temps pour Libellula vulgatissima. En résumé, le Gomphus vulgatissimus de Linné, est une espèce collective qui inclus Onychogomphus forcipatus, alors Onychogomphus forcipatus lui-même est dans Linné, cette dernière espèce étant donc à la fois incluse et séparée dans le même catalogue. Aussi les auteurs ont jugé bon de distinguer le vrai Gomphus vulgatissimus sous le nom Libellula forcipata (pris sur l'autre espèce), ce qui n'est guère propice aux éclaircissements qui ne viendront qu'en 1850. La vraie Libellula forcipata est elle-même présentée sous le nom unguiculata pendant un temps. On ajoutera à la confusion ambiante que Boyer de Fonscolombe a utilisé Aeschna unguiculata pour désigner Onychogomphus uncatus, dans la description première de cette espèce méridionale et qu'unguiculatus est maintenu comme sous-espèce pour Onychogomphus forcipatus. Notons que de Selys-Longchamps (1850) a restitué les bons noms aux bons taxons "attribués faussement" (je cite), toutefois, ils n'ont guère tenu compte de la confusion ambiante, voire postérieure que pourrait engendrer leurs choix et une reconstruction complète du groupe des Gomphidae aurait mérité d'être faite. L'usage est aujourd'hui établi et les confusions désormais inexistantes.
La sous-espèce unguiculatus a tout d'abord été décrite comme espèce sous Aeschna unguiculata par Vander Linden en 1820, retrouvée chez Hansemann sous Thanatophora gallica, simple variété méridionale selon De Selys Longchamps & Hagen (1850), le statut de sous-espèce avec le nom unguiculatus sera précisé ultérieurement, alors que comme nous l'avons vu ce nom a été source de confusion avec Onychogomphus forcipatus en tant qu'espèce.


Variations

  • Onychogomphus forcipatus forcipatus (Linnaeus, 1758) - Depuis le nord de la France à la Scandinavie et la Russie. En Italie, Calabre et Sicile [?].
  • Onychogomphus forcipatus meridionalis (Stein, 1863) [N'est pas sur la WOL] [A préciser] = Onychogomphus forcipatus albotibialis Schmidt, 1954 [3] - Turquie, Chypre, Caucase, jusqu'en Iran.
  • Onychochogomphus forcipatus unguiculatus (Vander Linden, 1820) - Sous Libellula unguiculata Vander Linden, 1820 - Afrique du Nord, Péninsules Ibérique et Italienne, sud de la Suisse (Tessin), sud de la France.
  • Onychogomphus forcipatus siculus (de Selys-Longchamps, 1850) - [A préciser] [N'est pas sur la WOL] - En Italie probablement selon l'aire disjointe de la Calabre et de la Sicile.

Histoire Naturelle - Serait dans Réaumur (1748).
Europe, décrite de Suède (Linnaeus 1758) se trouve dans la collection de Linné à Londres (de Selys-Longchamps 1850) ; Suède (Linnaeus 1761), Danemark (Müller 1764), France, Paris (de Fourcroy 1785), Italie, Toscane (Rossi 1790), Pologne, Allemagne, Suisse (de Charpentier 1825), France, Alpes Maritimes (Risso 1826), Grèce (Brullé 1832), Russie (Eversmann 1836), Belgique (sous Petalura unguiculata, de Selys-Longchamps 1837), France, Aix en Provence, commune (sous Aeshna unguiculata Boyer de Fonscolombe 1838), Algérie (Hagen 1840), sud de l'Espagne (Rambur 1842).
Encore en 1840, de Selys-Longchamps (1840, 1840b) s'interroge sur les noms corrects de cette espèce. Il use de Gomphus unguiculatus, connue vers Liège. Il lui restitue enfin le nom de Gomphus forcipatus (de Selys-Longchamps 1850). Les localités données ci-dessus nous semble assez fiables, il convient d'ajouter l'Autriche, la Pologne, la Russie, l'Italie, le Portugal, la Sicile, l'Anjou en France, l'Asie mineure avec {(Selys}} (1850).
Algérie, Europe, Asie mineure (de Selys-Longchamps 1854b).

Répartition - Afrique du Nord, Europe, Asie occidentale jusqu'en Russie et Iran.

Onyforeu.png
©© byncnd - Cyrille Deliry - Cartographie Odonates d'Europe [rouge : répartition - jaune : nouveaux pays - bleu : erratisme, migration - gris foncé : disparition]

France ) En augmentation en Rhône-Alpes (Deliry & al. 2014).

Habitats - Eaux courantes en général mais aussi parfois grands lacs jusqu'à 1400 m d'altitude. Les adultes se tiennent proches des gîtes larvaires, ou s'éloignent dans quelques clairières ou sur quelques chemins voisins.

Phénologie - Vole de juin à septembre. Une mention du 5 octobre 2004 concerne la Haute-Savoie (J.F.Desmet, in litt.). Le développement larvaire serait lent et durerait de 3 à 5 ans.
Vole du 15 juin à la fin juillet en Belgique (de Selys-Longchamps 1840b).

Illustrations
Onyfor.jpg
©© bysa - Jörg Hempel

Onyfor1.jpg
© Cyrille Deliry - France, Isère, la Varèze le 28 juillet 2004


Notes
[1] - Libellula viridicincta Retzius, 1783 est attribuée par de Selys-Longchamps (1840) à de Geer, mais bien mis en synonymie avec cette espèce. Kirby (1890) et Bridges (1994) rétablissent Retzius comme descripteur et confirme la synonymie.
[2] - On trouve aussi avec de Selys-Longchamps (1850) selon des noms de collections, non publiés par ailleurs, Gomphus variegatus et Thanatophora gallica tous deux chez Hoffmansegg.
[3] - Onychogomphus forcipatus lucidostriatus Schmidt, 1954 en est un synonyme direct selon Schneider & al. (2018). On trouve aussi le synonyme, Onychogomphus forcipatus cypricus Schmidt, 1954 [N'est pas sur la WOL]


Références
Boudot J.P., Jacquemin G. & Dumont H.J. 1990 - Revision of the subspecies of Onychogomphus forcipatus (Linnaeus, 1758) in Europe and Asia Minor, and the true distribution of Onychogomphus forcipatus unguiculatus (Vander Linden, 1823) (Odonata, Gomphidae). - Bull. Annls. Soc. r. belge Ent., 126 : 95-111.
Boyer de Fonscolombe M. 1838 - Monographie des Libellulines des environs d'Aix. - Ann. de la Soc. Entomol. de France, 7 : 75-106 + 547-575. - PDF
Bridges C.A. 1994 - Catalogue of the family-group, genus-group and species-group names of the Odonata of the world (Third Edition). - Chez l'auteur, Urbana, Illinois. - PDF
Brullé A. 1832 - Arachnides. Myriapodes. Insectes and Annelides. In Expediton scientifique de Morée. Section des sciences physiques. - Tome III, 1e partie, Zoologie, 2e section, Des animaux articulés. - En ligne
de Charpentier T. 1825 - De Libellulinis europaeis In Horae entomologicae. - Wratislaviae. - PDF
de Fourcroy A.F. 1785 - Entomologia parisiensis. - Parisiis. - PDF
de Selys-Longchamps E. 1837 - Catalogue des Lépidoptères ou Papillons de la Belgique, précédé du tableau des Libellulines de ce pays. - Desoer, Liège : 1-29. - JPG
de Selys-Longchamps E. 1840 - Monographie des Libellulidées d'Europe. - Roret, Paris ; Muquardt, Bruxelles. - LIVRE - Télécharger pdf
de Selys Longchamps E. 1840b - Enumération des Libellulidées de Belgique. - Bull. Ac. r. Bruxelles, Sér. 1 (7) : 31-43. - PDF
de Selys-Longchamps E. 1850 - Revue des Odonates ou Libellules d'Europe. - Bruxelles, Paris. - PDF
de Selys-Longchamps E. 1854b - Synopsis des Gomphines. - Bull. de l'Acad. roy. des Sc. de Belgique, 7. - PDF
Deliry C. & le Groupe Sympetrum 2014 - Liste Rouge des Odonates de Rhône-Alpes. - Histoires Naturelles, 25. - Télécharger pdf
Eversmann E.F. 1836 - Libellulinae, Wolfgam fluvium inter et montes Uralenses observatae. [+] Libellulinarum species novae, quas inter Wolgam fluvium et montes Uralensis observavit. - Bull. de la Soc. impériale Natural. de Moscou, 9 : 233-248. - PDF
Fabricius J.C. 1775 - Systema Entomologiae. - Flensburgi & Lipsiae. - PDF
Hagen H.A. 1840 - Synonymia Libellularum Europaearum. - Regimontii Prussorum. - PDF
Juliand P. & Juliand C. 1994 - Sur l'identification des exuvies d'Onychogomphus forcipatus forcipatus (L., 1758) et Onychogomphus forcipatus unguiculatus (Vander Linden, 1820). - Martinia, 10(1) : 3-5.
Kirby W.F. 1890 - A synonymic catalogue of Neuroptera Odonata or Dragonflies with an appendix of fossil species. - London. - PDF
Linnaeus C. 1758 - Systema Naturae. 10e édition. - Holmiae. - PDF
Linnaeus C. 1761 - Fauna Svecica - Stockholmiae. - PDF
Moffet T. 1634 - Insectorum, sive, Minimorum animalium theatrum. - Londini. - En ligne
Müller O.F. 1764 - Fauna insectorum Fridrichsdalina. - Hafnia & Lipsia. - PDF
Olivier M. 1792 - Encyclopédie méthodique, dictionnaire des Insectes. - Paris, Pankouke. - PDF
Réaumur 1748 - [A préciser]
Retzius A.J. 1783 - Genera et species insectorum. - Lipsiae. - PDF
Risso J. A. 1826 - Liste des principaux Insectes des Alpes Maritimes. In Histoire naturelle des principales productions de l'Europe méridionale et particulièrement de celles des environs de Nice et des Alpes Maritimes. - Levrault, Paris et Strasbourg, 5.
Rambur J. 1842 - Histoire naturelle des insectes. Névroptères. - Roret, Paris. - PDF - Télécharger pdf
Rossi P. 1790 - Fauna Etrusca. Tome II. - Masi & Sociorul, Liburni. - PDF.
Schneider T. & al. 2018 - Checklist of the dragonflies (Odonata) of Iran with new records and notes on distribution and taxonomy. - Zootaxa, 4394 (1) : 1-40. - PDF
Vander Linden P.L. 1820 - Aeshnae Bononienses. - Typographiae Annesii de Nobilibus, Bononiae. - PDF