Sympecma paedisca

De World Odonata Web

Etoile.png

Demoiselles et Libellules du Monde entier

Accueil - Odonata - Zygoptera - Epiprocta - Genres - Espèces - Années - Pays - Thèmes
Espèces : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Sympecma paedisca (Brauer in Fedstchenko, 1877)

Leste enfant - (en) Siberian Winter Damsel
[Sympycna paedisca Brauer in Fedstchenko, 1874] [?], Sympycna paedisca Brauer, 1876 (nomen nudum), Sympycna paedisca Brauer in Fedstchenko, 1877 [1] [A voir pour la WOL], Agrion truchmenicum Hagen, 1881 (nomen nudum), Sympecma paedisca annulata de Selys Longchamps, 1887 [A voir pour la WOL] [4], Sympycna braueri Bianki in Yakobson & Bianki, 1904, Sympecma annulata kashmirensis Ander, 1944 [A préciser], Sympecma paedisca striata St. Quentin, 1963

Non menacée - LC 2014

On rencontrera comme difficulté taxonomique de cette espèce la rédaction quasi exclusive de textes soit en allemand, soit en russe qui a été source de diverses confusions. Notons que des propositions de sous-espèces sont faites, mais il y a outre des clines, des variations liées aux climats avec des formes moins colorées par endroits.


Depuis l'Europe centrale (depuis le nord de l'Italie, la Suisse, les Pays Bas et l'Allemagne, au sud de la Russie) à l'Asie, l'Inde vers le sud et jusqu'au Japon vers l'est. Répartition occidentale très morcelée, disparue de France (Isère, Alpes-Maritimes) où elle a été signalée dans les années 1960. Indices d'expansion en Scandinavie : Suède, nouvelle en Finlande en 2004. Eaux stagnantes à basse altitude, Bas marais sur substrat riche en éléments fins (Deliry 2017).
En Arménie l'espèce s'observe en altitude entre 800 et 1910 m.
Vole de juillet à juin avec une interruption hivernale. Le développement larvaire semble plus rapide que chez Sympecma fusca. Hiberne à l'état imaginal et s'active parfois dans la neige (Deliry 2017).

En Suisse on note les espèces compagnes suivantes : Lestes sponsa, Sympecma fusca, Ischnura pumilio ou Sympetrum depressiusculum.

Frodo.png

France - RE 2016 - Déclarée disparue de Rhône-Alpes, Isère selon la liste rouge régionale de 2014. Cette espèce a été contactée dans les années 1960 à La Gache en Isère. Son indication dans les Alpes-Maritimes sur la même décennie relève d'une erreur d'interprétation d'un texte de Bilek.

Sympae.jpg
©© bysa - AfroBrazilian - Lettonie le 16 septembre 2017 - ♀ - Wikimedia Commons

Sympae1.jpg
©© bync - Ryzhkov Oleg - Russie occidentale le 16 août 2019 - iNaturalist


Ander K. 1944 - Einige Odonaten aus Kashmir und Ostturkestan. Kungliga fysiografiska sallskapets Lund Forhandlingar, 14 (13): 1-11.
Brauer F. 1876 - Die Neuropteren Europas. - Wien.
Brauer F. 1880 - Verzeichniss der von Fedstschenko in Turkestan gesammelten Odonaten. - Zool.-Bot. Ges. Österreich, 1880 : 229-232. - PDF LINK
Brauer F. 1881 - Sympycna paedisca (Eversmann) Brauer. - Steetin, Entom. Zeitung, 42 : 390-392.
Brauer F. 1882 - Sympycna paedisca m. Zur Richtigstellung dieser neuen Art. - Zool.-Bot. Ges. Österreich, 1882 : 75-76. - PDF LINK
Brauer F. 1883 - Sympycna paedisca m. Zur Richtigstellung dieser neuen Art. - Zool.-Bot. Ges. Österreich, XXXII, 1882 : 75-76.
de Selys Longchamps E. 1850 - Revue des Odonates ou Libellules d'Europe. - Bruxelles, Paris.
de Selys Longchamps E. 1887 - Odonates de l'Asie Mineure et révision de ceux des autres parties de la faune dite européenne. Première partie. Odonates de l'Asie Mineure. - Annales Société Entomologique Belgique, 31 : 1-49.
Deliry C. 2017 - Odonata Europaea. - Histoires Naturelles, n°49.
Eversmann E.F. 1836 - Libellulinae, Wolgam fluvium inter et montes Uralenses observatae. - Bull. de la Soc. imp. des Naturalistes de Moscou, 8.
Fedstchenko A.P. 1877 - Puteshestvie v Turkestan. Gubenatora K.P. Fon-Kaufmana. Tomen 2. - Zoogeograficheskija izsledovanija, 5 (7). - Izvestiya Imperatorskago Ljubtelej estestvoznaniya, antropol, 26 (1) : [Brauer F. : Strekosij (Odonata)] : 1-11. [2]
Keim C. 2006 - Sympecma paedisca (Brauer, 1877). Lestidae. Leste enfant. - Fiche de protection CSCF : 6 pp.
Ketelaar R. & al. 2007 - Analyse van d verspreiding van de Noordse winterjuffer (Sympecma paedisca) in Nederlande. - Brachytron, 11 (1) : 21-33.
Jödicke R. 1997 - Die Binsenjungfern und Winterlibellen Europas. Die Libellen Europas - 3. - Neue Brehm-Bücherei, 631. 277 pp.
Hagen H.A. 1881 - Odonata. In : IV. Pseudo-Neuroptera. - Mittheilungen aus der Zoologischen Station zu Neapel, 1880 : 203-213.
Hiemeyer F., Miller E. & Miller J. 2001 - Winterbeobachtungen an Sympecma paedisca (Odonata : Lestidae). - Libellula, 20 (3/4) : 103-113.
Lansdell H. 1885 - Russian Central Asia. Vol. II. - London [McLachlan R. : Neuroptera : 609-612] - ONLINE
Prenn F. 1924 - Sympycna paedisca Br. (Odonata, Lestidae) in Nordtirol. - Zool.-Bot. Ges. Ostertreich, 1924. - PDF LINK
Sindaco R., Savoldelli P. & Bombonati D. 2018 - Le Libellule (Insecta : Odonata) di interesse comunitario in Piemonte : lo stato attuale delle conoscenze. - Rivista Piemontese di Storia Naturale, 39 : 373-388.
St Quentin D. 1963 - Die infraspezifischen Formen von Sympecma paedisca Brauer (Ordn.: Odonata). - Annln naturh. Mus. Wien, 66 : 381-383. - PDF LINK
Yakobson G.G. & Bianki V.L. 1904 [1905 ? [A préciser]] - [Orthoptera & Pseudo-Neuroptera of the Russian Empire & adjoining countries]. St. Petersburg : 952 pp. [Odonata : 635-952].


Nomina.jpg

[1] - Sympecma paedisca, taxon décrit du Turkestan est rapporté dans les voyages de Fedstchenko qui s'achevèrent vers 1874. Faut-il le présenter comme Sympecma paedisca (Brauer in Fedstchenko, 1877, nec Eversmann, 1836) ?

En préambule, précisons qu'Eversmann (1836) décrit Agrion paedisca qui corresponds au moins pour partie à Lestes virens. Ce nom appartient initialement à un genre différent de Sympycna ou Sympecma.
Le baron de Selys Longchamps (1850) hésite sur cette attribution. Il met dans un premier temps le taxon d'Eversmann en synonymie avec Lestes sponsa mais avec un point d'interrogation. Plus loin et dans une seconde réflexion, il le supprime de la dite synonymie et l'attribue à Lestes fusca - à tort - ainsi que pour partie à Lestes virens - à raison -. Il introduit ainsi une confusion avec le genre Sympecma, mais simplement en terme de synonymie.

McLachlan in Lansdell (1885) dit qu'il n'y a pas de présentation des Odonates dans les travaux de Fedstchenko sur le Turkestan, cependant il existe un article de Brauer (1880) qui donne la liste des localités et une description de Sympycna paedisca, taxon alors rapporté à Eversmann.
Bien que nous n'ayons pas pu consulter l'ouvrage de Fedstchenko (1877), il y est bien question d'une partie sur les Odonates. Elle est réputée rédigée par Brauer [2]. De même que la partie précédente sur les Formicidae de Mayr que nous avons pu lire quant à elle, et, qui comprends des descriptions complètes de diverses Fourmis PDF LINK, on doit envisager que celle sur les Odonata de Brauer comprends des descriptions et au moins celle de Sympecma paedisca. Celle-ci doit être en Russe si on se fie à Jödicke (1997).
Nous avons pu lire une citation précoce de Sympecma paedisca (partim) dans un texte de Brauer daté de 1876 (Die Neuropteren Europas), donc antérieur au précédent ouvrage. Il y cite p.299 Sympycna paedisca Eversm. du Turkestan et du sud de la Russie (cf. Lestes virens). Avec attention on repèrera une référence que nous pensons pouvoir rapporter à McLachlan (1875), donc encore antérieure (Eine Sammlung von Odonaten, von Frau Olga Fedtschenko a den Versfasser zur Bestimmung eingesendet). Nous n'avons pas retrouvé ce texte pour le moment mais nous y apprenons que la collection d'Odonates ramenée du Turkestan a été faite par Olga Fedstchenko, la femme du jeune explorateur russe. Il semble étrange que ni McLachlan, ni Brauer ne fasse référence au chapitre Odonata dans Fedstchenko (1877), toutefois Jödicke (1997) confirme cet élément en langue russe, repris par le même Brauer, en 1880, en allemand [3]. A l'époque Brauer pense avoir le taxon de son prédécesseur russe et le présente sous Sympecma paedisca (Eversmann, 1836). Il rectifie les choses et se présente comme descripteur en 1882 (recte 1883) d'une nouvelle espèce. Il considère alors qu'il n'y a pas lieu de changer le nom donné. On a en conséquence de ce qui précède : Sympycma paedisca Brauer in Fedstchenko, 1877.

Prenn (1924) tente de reprendre l'historique de cette espèce et attribue sa description à Brauer (1880). Bridges (1994) date la description de Brauer de l'année 1882 (recte 1883) selon l'article correspondant (Brauer 1883) et dit qu'il pourrait s'agir d'un homonyme nécessitant un remplacement.
Il ne fait pour nous aucun doute qu'il y a bien une description de l'espèce dans Brauer (1880), néanmoins si on se fie à Jödicke (1997) celle-ci revient à Brauer (1877). La première citation - sans description - de Sympecma paedisca que nous ayons trouvée date de 1876 et pourrait même se trouver dans un texte de 1875 chez McLachlan.

[CD le 16 juillet 2019]


[2] - Titre complet en russe : Путешествие в Туркестан члена-основателя Общества А.П. Федченко, совершенное от Общества любителей естествознания по поручению туркестанского генерал-губернатора К.П. фон-Кауфмана. Т. 2: , Зоогеографические исследования. Ч. 5. [Отд. 7] Ч. 5. [Отд. 5] [Отд. 7], Муравьи (Formicidae) / Обраб. д-р Г.Майр. Стрекозы (Odonata) / Обраб. д-р Ф. Брауер. Chrysidiformis, Mutiludae и Sphegidae / Обраб. О.И. Радошковский. - 1877. - 178 с. разд. паг., 8 л. ил. - (Известия Общества любителей естествознания, антропологии и этнографии ; Т. 26, вып. 1)
[3] - Brauer (1880) date l'ouvrage source de 1874 ce qui est repris par ailleurs pour ce document sur Google Book. A l'époque Brauer (Brauer 1880) pense avoir le paedisca d'Eversmann (1836). En première hypothèse nous pensons qu'il y a une description faite. Une description complète est faite dans l'article de Brauer (1880). Il valide finalement ce taxon à son nom et considère qu'il n'y a pas lieu de changer le nom (Brauer 1882). La date de 1874 peut-elle être retenue dans la mesure où le "même" document est signalé en 1877 ? [A préciser]
Brauer F. 1874 - Strekosij (Odonata). In : Fedtschenko A.P. 1874 - Reise in Turkestan, Bd. 2 (5-5). [?]
[4] - Sympecma annulata a été proposée à une bonne espèce puis fusionnéee avec Sympecma paedisca. L'annulata est réputée présente depuis l'Asie et l'Iran à l'extrême est de l'Irak et pourrait être aussi en Turquie [2007].