Sympetrum vulgatum

De Histoires Naturelles
Travaux.jpg
Banodo.jpg

> World Odonata


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Genres - Références
Cliquez sur le nom du genre pour accéder à la classification de l'espèce.

Banfr.jpg

> Odonates de France

Sympetrum vulgatum (Linnaeus, 1758)

Sympétrum de Linné [hic 2019]
Libellula vulgata Linnaeus, 1758, Libellula variegata Müller, 1764 (nec Linnaeus, 1763) [?], Libellula globulata Müller, 1767, Libellula sicula Hagen, 1840, Sympetrum decolorata de Selys Longchamps, 1884, Sympetrum vulgatum fuscopterum Belyschev, 1976


Synonymes à voir pour la WOL : Libellula variegata Müller, 1764 (nec Linnaeus, 1763) [?], Libellula globulata Müller, 1767, Libellula sicula Hagen, 1840, Libellula macrocephala de Selys Longchamps, 1841, Sympetrum vulgatum fuscopterum Belyshev, 1976 [Année à contrôler]


  • Sympetrum vulgatum vulgatum (Linnaeus, 1758)
  • Sympetrum vulgatum decoloratum de Selys Longchamps, 1884 - Est de la Turquie, Caucase, Iran, localement au Moyen Orient.
  • Sympetrum vulgatum fuscopterum Belyschev, 1976

Angleterre (Ray 1710), Allemagne (Roessel von Rosenhof 1749). Europe (Linnaeus 1758), un ♂ dans la collection de Linné à Londres (de Selys Longchamps 1850).
Danemark (Müller 1764), Suisse (Fuessly 1775), France (de Villers 1789), les mentions d'Italie, Belgique et Espagne de Vander Linden (1825) correspondraient à Sympetrum fonscolombii selon Selys (1850), Russie (Eversmann 1836), Laponie, Suède (Zetterstedt 1840). Dans plusieurs régions d'Europe (de Charpentier 1840). Notons que le travail synonymique de Hagen (1840) tant dans les noms que dans les éléments géographiques montre une très probable et régulière confusion notamment avec Sympetrum striolatum à cette époque. Si les indications ci-dessus nous semblent les meilleures elles sont soit à contrôler soit à prendre avec précaution. Ainsi doit-on voir aussi Sympetrum striolatum lorsque de Selys Longchamps (1840) parle d'une espèce très commune en Belgique pour Libellula vulgata. Il faut attendre de Selys Longchamps (1850) et ses multiples descriptions comparatives pour que la véritable vulgata comme dit l'auteur, soit bien reconnue. Ainsi l'espèce est très commune dans une grande partie de l'Europe orientale et septentrionale : indiquée en Suède, Laponie, Danemark, Russie, Allemagne, Pologne, Autriche et Belgique (de Selys Longchamps 1850).

Espèce assez peu commune. Eurasie jusqu'au Japon et en Chine. Eaux stagnantes ou légèrement courantes, peu profondes jusqu'à 1300 m d'altitude, les imagos pouvant se déplacer sur de grandes distances ont été enregistrés jusqu'à 2400 m d'altitude. Tends à se réfugier en altitude dans le Sud-Est de la France [2018, 2019]. Vole de juin à novembre [2018].

Odofr.png

France - Indiquée par de Villers (1789), mais cette mention n'est pas reprise par de Selys Longchamps (1850). Actuellement en net déclin et tends à se réfugier en altitude [2019]. EN Occitanie (Charlot & al. 2018), VU Rhône-Alpes (Deliry & al. 2014).


[A préciser]
Ray J. 1710 - Historia insectorum. - Londoni.
Roessel von Rosenhof A.J. 1749 - Insecten-Belustigung. - Nürberg.