Anax imperator

De World Odonata Web

Etoile.png

Demoiselles et Libellules du Monde entier

Accueil - Odonata - Zygoptera - Epiprocta - Genres - Espèces - Années - Pays - Thèmes
Espèces : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Anax imperator Leach in Brewster, 1815

Anaimpst.jpg

Anax empereur, Anax formose [de Selys Longchamps 1840]
Aeshna formosa Vander Linden, 1820, Aeschna azurea de Charpentier, 1825, Aeschna dorsalis Burmeister, 1839, Anax mauricianus Rambur, 1842, Aeschna lunata Kolenati, 1856

Non menacée - LC 2016 (Stable)

Anaimp.png
©© bysa - Göran Liljeberg, Hallvard Elven - Naturhistorisk museum, Universitetet i Oslo - Lien Internet

Cette espèce n’a pas de description, sinon celle, brève, du genre Anax, par monotypie [2019]. Le nom d'Anax formosa (Vander Linden, 1820) aurait pu être adapté [1]. Elle est en définitive le type du genre Anax. Notons que bien que connaissant Anax imperator de Leach, de Selys Longchamps (1840, 1850) persiste avec les auteurs à utiliser la formosa de Vander Linden qui est quant à elle dûment décrite. Il en est de même pour Hagen (1867) ou Buchecker (1876).

  • Anax imperator imperator Leach in Brewster, 1815
  • Anax imperator mauricianus (Rambur, 1842)

La validité de ces sous-espèces est discutable [2].

Espèce indiquée en Angleterre (Leach in Brewster 1815).
Italie (Vander Linden 1820), Hongrie (de Charpentier 1825), Russie (Eversmann 1836), Belgique (Selys 1837), France (Boyer de Fonscolombe 1838). Espèce répandue dans une grande partie de l'Europe méridionale et tempérée, depuis l'Italie à la Belgique et l'Angleterre (de Selys Longchamps 1839). Portugal, Pologne (de Charpentier 1840), Canaries (Brullé 1844), Prusse, Autriche mais aussi Egypte, Algérie, Syrie, Madère, Dalmatie (de Selys Longchamps 1850).


Vaste répartition en Eurasie et Afrique jusqu'au Zimbabwe dans l'est du continent, ainsi que les îles de l'Océan Indien. En expansion en Europe, atteint l'Ecosse dès 1994 et l'Irlande dans les années 2000 tout en colonisant le sud de la Scandinavie - de Selys Longchamps (1846) ne la connaissait que dans le sud de l'Angleterre -, en très nette augmentation en Belgique. Eaux stagnantes ou lentes, jusqu'à 1000 m d'altitude, erratique jusqu'à 1930 m en Haute-Savoie et atteint 2500 m dans l'Atlas. Vole de mai à octobre en Europe, de mars à janvier en Afrique du Nord. Développement larvaire en quelques mois dans le sud de son aire, localement bivoltine (Deliry 2017). C'est une des plus grandes Libellules d'Europe (jusqu'à 11 cm d'envergure).

Frodo.png

France - Ensemble de la France, Corse comprise.

Anaimp1.jpg
©© byncsa - Cyrille Deliry - Histoires Naturelles

Anaimp3.jpg
©© bysa - Quartl - Espagne, Ile de Ténérife le 25 mars 2011 - Wikimedia Commons

Anaimpau1.jpg
© Benoit Guillon - La Réunion le 17 octobre 2015 - Mes Libellules

Anaimpmau.jpg
©© bync - Michel Yerokine - La Réunion le 16 avril 2019 - Monde des Insectes - Anax imperator mauricianus, ♀ en ponte

Anaimp4.jpg
©© byncsa - Cyrille Deliry - France, Isère le 14 septembre 2014 - Vieille ♀ - Histoires Naturelles


Beutler H. 1985 - Zum Emergenzrhythmus und Geschlechterverhältnis von Anax imperator Leach (Odonata). - Entomologische Nachrichten und Berichte, 29 (3) : 109-112.
Blois-Heulin C. 1985 - The larval diet of three anisopteran (Odonata) species. - Freshwater Biology, 15 (4) : 505-514.
Blois-Heulin C. & Cloarec A. 1985 - Influence of Experience on Prey Selection by Anax imperator Larvae (Aeschnidae‐Odonata). - Zeitschrift für Tierpsychologie, 68 (4) : 303-312.
Boyer de Fonscolombe E.L. 1838 - Monographie des Libellulines des environs d'Aix. Deuxième et troisième parties - Annales Société Entomologique France, 7 : 75-106 + 547-575.
Brewster D. (ed.) 1815 - The Edinburgh Encyclopaedia. - Edinburgh, Vol. 9. - [Leach : Odonata : 136-137].
Brullé A. 1844 - Névroptères, Libelluliens. In Barker-Webb P. & Berthelot S. - Histoire Naturelle des Iles Canaries. Tome II. - Paris : 82-83.
Buchecker H. 1876 - Systema Entomologiae. Pars 1. Odonata (Fabric.) europ. - Munchen.
Burmeister H. 1839 - Handbuch der Entomologie. - Enslin, Berlin [Libellulina : 805-862].
de Charpentier T. 1825 - De Libellulinis europaeis In Horae entomologicae. - Wratislaviae.
de Charpentier T. 1840 - Libellulinae europaeae. - Leopold Voss, Lipsiae.
de Selys Longchamps E. 1837 - Catalogue des Lépidoptères ou Papillons de la Belgique, précédé du tableau des Libellulines de ce pays. - Desoer, Liège : 1-29.
de Selys Longchamps E. 1839 - Description de deux nouvelles espèces d'Aeshna du sous-genre Anax (Leach). - Acad. roy. de Bruxelles, 6 (10).
de Selys Longchamps E. 1846 - Revision of the British Libellulidae. - Ann. Mag. Natural History London, 18 : 217-227.
de Selys Longchamps E. 1850 - Revue des Odonates ou Libellules d'Europe. - Bruxelles, Paris.
Deliry C. (coord.) 2008 - Atlas illustré des Libellules de la région Rhône-Alpes. - Dir. du Groupe Sympetrum et Muséum d'Histoire Naturelle de Grenoble, éd. Parthénope, Mèze : 404 pp.
Deliry C. 2017 - Odonata Europaea. - Histoires Naturelles n°49.
Guillon B. 2019 - La Réunion - Anax imperator mauricianus (?) 1/3. - Mes Libellules, Online. Hagen H.A. 1840 - Synonymia Libellularum Europaearum. - Regimontii Prussorum.
Hagen H.A. 1867 - Notizen beim Studium von Brauer's Novara-Neuropteren. - Verhandllungen der kaiserlich-kongiglichen zoologish-botanischen Gesellschaft in Wien, 17 : 31-62.
Minot M., Le Gall M. & Husté A. 2019 - Biometry of the large dragonfly Anax imperator (Odonata: Aeshnidae): A study of traits from larval development to adults. - European J. of Entomol., 116 : 269-280. - PDF LINK
Mitra A. 2016 - Anax imperator. - The IUCN Red List of Threatened Species 2016.
Rambur J. 1842 - Histoire naturelle des insectes. Névroptères. - Roret, Paris.
Stephens F.J. 1835 - Illustrations of British Entomology. - London.
Vander Linden P.L. 1820 - Aeshnae Bononienses. - Typographiae Annesii de Nobilibus, Bononiae.
[A préciser]


Nomina.jpg

[1] - Anax imperator : où est sa description ? - Si on découvre une brève description du genre Anax chez Leach dans l'ouvrage de Brewster en 1815, l’espèce imperator, certes la seule connue à l’époque, est simplement indiquée en Angleterre, sans description. Aussi doit-on considérer que la description du genre vaut pour l’espèce, ce qui n’est pas très formel : description par monotypie générique. Ainsi pendant un temps les auteurs ont préféré Anax formosa (Vander Linden, 1820).

Anaimp.jpg
©© bysa - Ken Billington - Wikimedia Commons - Anax imperator dont la description du genre vaut pour l'espèce par monotypie

[CD le 17 janvier 2019]


[2] - Selon Pinhey (1951) les différences entre imperator et mauricianus ont été discutées par Rambur (1842), McLachlan (1883, 1903), et par Ris (1908, 1921). La sous-espèce européenne a été considérée comme plus robuste, comme ayant les appendices anaux moins excisés sur leur marge interne avant l'apex, des ptérostigmas légèrement plus grands et comme étant légèrement différents dans leur coloration. Comme Ris le souligne, ils ont des coloration similaires pour des sujets frais, thorax vert, abdomen bleu ciel ; les appendices ne semblent pas montrer de différences constantes. Les ptérostigmas et les mensurations sont variables. Tous les spécimens locaux au Musée du Transvaal ont un abdomen distinctement plus mince, en fait tout le corps est moins robuste que ce n'est le cas des exemples européens de France. Pour Silby (2001), une différence entre Anax imperator imperator et Anax imperator mauricianus serait l'envergure moyenne: 100 mm pour le premier, 105 à 110 pour le second. D'autres auteurs ne trouvent que des différences subtiles et ne parviennent pas à trancher. Selon notre examen [2019] la bordure costale est plus claire chez mauricianus, le bleu de l'abdomen est plus foncé et intense, plus brillant (moins mat), moins délavé, les appendices abdominaux paraissant plus longs, l'abdomen plus effilé.
Anaimpmauimp.jpg
© Benoit Guillon - Comparaison entre les deux "taxons" : La Réunion et France (Maine et Loire)

Les individus d'Afrique du Sud semblent se rapprocher de mauricianus > Page imperator de W.Tarboton