Dythemis sterilis

De World Odonata Web

Ecriture.jpg

Demoiselles et Libellules du Monde entier

Accueil - Odonata - Zygoptera - Epiprocta - Genres - Espèces - Années - Pays - Thèmes
Espèces : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Dythemis sterilis Hagen, 1861

Libellula tesselata Rambur, 1842 (nec Burmeister, 1839) [1], Dythemis sterilis Hagen, 1861 (nomen novum) [A préciser pour la WOL ; signalé le 10 octobre 2019], Dythemis broadwayi Kirby, 1894, Dythemis multipunctata Kirby, 1894

  • Dythemis sterilis sterilis Hagen, 1861
  • Dythemis sterilis multipunctata Kirby, 1894

On notera toutefois et notamment selon les îles des Antilles des intermédiaires ou des variantes entre ces deux sous-espèces. Nous pensons, ici, que nous pourrions avoir une sorte de "myriade" insulaire de sous-espèces, voire espèces à l'instar de ce qu'on connaît pour quelques taxons dans les îles de la Polynésie [2019].

[A préciser] et [corriger voir note 1] (Rambur 1842), Vénézuéla, Brésil, Surinam, Equateur, Argentine (Hagen 1861), Chili, Panama (Hagen 1875).

Dytste.jpg
©© bync - Nancy Norman - Trinidad et Tobago le 18 décembre 2018 - iNaturalist


Burmeister H. 1839 - Handbuch der Entomologie. - Enslin, Berlin : Libellulina : 805-862.
Hagen H.A. 1861 - Synopsis of the Neuroptera of North America. - Smithsonian Miscel. Coll., Washington.
Meurgey F. & Poiron C., 2012 - The true Dythemis multipunctata Kirby, 1894, from the West Indies and proposed new taxonomic status (Odonata : Anisoptera : Libellulidae). - Zootaxa, [A préciser] : 51-62.
[A préciser]


[1] - Nous avons cru un temps que la Libellula tesselata nommée dans Hagen (1861) comme synonyme correspondait à un taxon de Burmeister (1839), or, il s'agit plus certainement de la vision correspondante de Rambur (1842) comme on doit le lire si on le fait plus correctement dans l'ouvrage d'Hagen. Nous avons donc Libellula tesselata Rambur, 1842 (nec Burmeister, 1839). Cette espèce est évoquée sans description (théoriquement nomen nudum) page 317 dans la liste des espèces d'Amérique du Sud jointe au travail d'Hagen (1861). On retrouve ce nom, toujours sans description, dans Hagen (1875) qui dit même qu'il serait déjà dans un ouvrage à son nom de 1855 (Foedl. Dansk. V.S., 121-122). Dans les faits, le GIB (2018) [A préciser] considère que cette espèce décrite pour la première fois sous Libellula tesselata par Rambur (1842), nec Burmeister (1839), était dans la version de Hagen (1861) une version composite de deux espèces non apparentées dont la Macrothemis tesselata de Burmeister (1839). La description de Hagen (1861) s'appuyait sur 2 ♂ de Cayenne et d'une ♀ de Buenos Aires selon Ris (1919). Dans sa monographie de la famille, Ris (1910) a restreint le nom sterilis aux deux ♂ et attribué la ♀ à Dythemis multipunctata. Auparavant sterilis avait été considérée comme une espèce mal distincte de Dythemis velox par Calvert (1895) ou comme une variété de cette dernière (Calvert 1898, Ris 1913). Divers synonymes ont contribués à élargir la distribution de sterilis à inclure la majeure partie de l'Amérique du Sud jusqu'à ce que Ris (1919) limite le nom aux populations habitant le sud du Mexique jusqu'en Colombie, le Vénézuéla et Trinidad ainsi que la Martinique. La restriction de ce nom a été ensuite suivie par les auteurs.

Dytstehagen.jpg
Eléments fournis par Hagen (1861) sur Dythemis sterilis