France

De World Odonata Web

Frodo.png

Demoiselles et Libellules du Monde entier

Accueil - Odonata - Zygoptera - Epiprocta - Genres - Espèces - Années - Pays - Thèmes
Espèces : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Pucelle1323.jpg

La plus ancienne Libellule identifiable que nous ayons trouvé se trouve dans le Bréviaire de Belleville et date de 1323-26 et provient de France. Il s'agit d'un Calopteryx xanthostoma.

Libellules de France

> Damselflies and Dragonflies of France par Cyrille Deliry
> Société française d'Odonatologie
> Inventaire National du Patrimoine Naturel
> Liste des Libellules de France continentale sur Dragonfly pix (2019) - Corse

Généralités sur les Libellules de France de 1323 à 1850

Commentaires chronologiques depuis 1323 à 1850

  • Calopteryx xanthostoma est la première Libellule illustrée pour la France par Pucelle en 1323-26. C'est la première Libellule illustrée dans l'histoire de l'Odonatologie et qui soit identifiable.
  • Hoefnagel (1575) présente les Libellules comme des Mouches (Muscas). Il illustre magistralement une dizaine d'espèces dont huit nous semblent identifiables.
  • Hoefnagel (1590) ajoute une illustration de Brachytron pratense pour les Libellules de France.
  • Le onzième mémoire de Réaumur (1742) s'intitule Des mouches à quatre aisles nommées Demoiselles. Il en distingue grossièrement trois genres et en précise les larves qu'il appelle nymphes qu'il décrit longuement avec notamment leur masque. Il développe ensuite de manière détaillée la métamorphose avant de traiter de l'accouplement. Il traite ensuite d'observations concernant Platetrum depressa, notamment à Paris, pour reprendre sur le sujet des accouplements avant de traiter des pontes. L'ouvrage est accompagné de diverses planches illustrant la morphologie, les larves, le comportement et quelques exemples de Libellules.
  • Les descriptions de La Chesnaye (1754) sont difficiles à interpréter. Elles permettent toutefois d'ajouter quelques espèce à la faune de France : Calopteryx splendens, Pyrrhosoma nymphula et peut-être Sympetrum flaveolum notamment.
  • Avant même que les premières descriptions officielles des Libellules commencent (1754 avec Linné), nous pouvons désigner un peu moins d'une vingtaine d'espèces de Libellules en France.
  • Geoffroy réalise une synthèse régionale précoce sur les Libellules de la région parisienne. Il décrit ses espèce et bien que connaissant les travaux de Linné, il n'en applique pas la méthode. Il faut attendre Fourcroy en 1785 qui reprends les travaux de Geoffroy et attribue aux descriptions de cet auteur des noms scientifiques selon la méthode de Linné. Il fonde ainsi Libellula cecilia (Ophiogomphus cecilia) qui va passer à la postérité. Par contre on y découvre en première description le nom oublié de Libellula sylvia correspondant à notre avis à Orthetrum coerulescens. Notons que le mot Libellule n'apparaît pas encore en français chez Geoffroy qui leur réserve le nom de Demoiselles.
  • de Villers (1789) compile la Fauna Svecica selon la méthode de Linné en y ajoutant des commentaires et de nouvelles descriptions. Plusieurs zoonymes sont nouveaux mais seule la Libellula tenella (Ceriagrion tenellum) sera conservée. Au terme de son travail on connaît un peu plus d'une trentaine d'espèces en France : nous en comptons 32.
  • En 1802 paraissent deux ouvrages traitant parmi les Insectes, les Libellules, celui de de Tigny et celui de Walckenaer. Les deux ouvrages inaugurent presque le terme Libellule en français qui néanmoins apparaît pour la première fois en chez Olivier (1792). Ce dernier auteur qui traite des diverses libellules connues à travers le Monde, n'apporte pas de connaissances nouvelles pour la France, mais donne des noms français dont certains ou leur dérivé sont toujours utilisés de nos jours. Les deux premiers sont dans le même style, mais ne traitent que des Libellules françaises ou parisiennes.
  • Dans la première synthèse européenne sur les Libellules Vander Linden (1825) ne localise aucune Libellule en France, il semble ne donner que des nouvelles localités en l'occurrence pour l'Italie, la Belgique et exceptionnellement l'Espagne ou la Suisse. Par contre la même année de Charpentier (1825) décrit Agrion xanthostoma (Calopteryx xanthostoma) du sud de la France. Il donne néanmoins très peu de localisations en France, on y trouve notamment Agrion leucopsallis (Chalcolestes viridis), nouvelle espéce pour le pays. Au terme de ces deux synthèses nous n'avons que 34 espèces pour la France.
  • En 1837 et 1838, Boyer de Fonscolombe donne une synthèse en trois parties sur les Libellules des environs d'Aix en Provence. Il donne les description de Libellula brunnea (Orthetrum brunneum), d'Aeshna irene (Boyeria irene) et d'Agrion caerulescens (Coenagrion caerulescens). Si ses descriptions sont détaillées, il réalise de nombreuses confusions et donne parfois d'anciens noms à de nouvelles espèces. Le nombre d'espèce en France monte à 44.
  • Burmeister (1839) ne donne aucune mention francaise.
  • La synthèse de de Selys Longchamps (1840) sur les Libellules d'Europe ajoute 9 espèces à la France ce qui porte la liste nationale à 53 espèces.
  • Rambur (1842) ajoute quelques localités et cinq nouvelles espèces, dont la première Libellule pour la Corse : Libellula hybrida (Sympetrum meridionale). Il décrit Agrion scitulum (Coenagrion scitulum) de la région parisienne et Gomphus graslinii de la Sarthe.
  • de Selys Longchamps (1848) décrit Libellula albistyla (Orthetrum albistylum) de Lyon.
  • Avec de Selys Longchamps (1850) on atteint le nombre remarquable de 73 espèces.

Liste des Libellules de France au 18 septembre 2019

Référentiel principal : TaxRef [INPN]

Libellules de France par régions

Alsace - Auvergne - Auvergne-Rhône-Alpes - Bretagne - Champagne Ardenne - Corse - Guadeloupe - Guyane - La Réunion - Languedoc Roussillon - Martinique - Mayotte - Nouvelle Calédonie - Occitanie - Polynésie française - Provence Alpes Côte d'Azur - Rhône-Alpes & Dauphiné - Saint Pierre et Miquelon - Wallis et Futuna

Francerg.png

Liste Rouge nationale (1987, ajustée en 1994)

Liste Rouge nationale (2016)

Disparues - RE
Sympecma paedisca - Leucorrhinia rubicunda
En Grave Danger - CR
Nehalennia speciosa
En Danger - EN
Lestes macrostigma - Coenagrion caerulescens - Sympetrum depressiusculum

Références

Aguesse P. 1968 - Les Odonates de l'Europe occidentale, du nord de l'Afrique et des Iles Atlantiques. - Faune de l'Europe et du Bassin méditerranéen, vol.6, Paris : 258 pp.
Bourdichon J. 1503-08 - Les Grandes Heures d'Anne de Bretagne. - Manuscrit.
Boudot J.P. & Dommanget J.L 2012 - Liste de référence des Odonates de France métropolitaine. - Société française d’Odonatologie, Bois-d’Arcy : 4 pp. - PDF LINK
de Réaumur 1742 - Mémoire pour servir à l'histoire des Insectes. - Paris.
de Tigny F.M. 1802 - Histoire naturelle des Insectes. Tome II. - Paris.
de Villers C. 1789 – Caroli Linnaei Entomologia. – Lugdunum.
Deliry C. 2009 - Liste rouge des Libellules de France. Commentaires, conseils, remarques et ajustements au document mis en ligne sur le site de la SFO. - Doc.
Delpont G. 2018 - Ecologie de la conservation des Papillons de jour et des Libellules de France. - Thèse, Univ. de Montpellier.
Dommanget J.L. 1981 - Introduction ä l'etude des Libellules (Odonates). - Bulletin de la Société des Sciences Naturelles, (Compiègne), 29.
Dommanget J.L. 1987 - Etude Faunistique et Bibliographique des Odonates de France. - Inventaire de Faune et de Flore, fasc.36, MNHN, Paris.
Dommanget J.L., Prioul B. & Gajdos A. 2009 - Document préparatoire à une Liste Rouge des Odonates de France métropolitaine, complétée par la listes des espèces à suivi prioritaire. - SFO.
Doucet G. 2016 - Clé de détermination des exuvies des Odonates de France. 2e édition. - Société française d'Odonatologie : 66 pp.
Dupont P. 2009 - Plan national d'actions en faveur des Odonates. Document de travail (décembre 2009). - OPIE, MEEDD.
Dupont P. 2010 - Plan National d’Action en faveur des Odonates. - DREAL coordinatrice Nord-Pas-de-Calais, OPIE, SFO : 157 pp.
Francez A.J. & Brunhes J. 1983 - Odonates des tourbières d’Auvergne (Massif Central Français) et répartition en France des odonates d’altitude. - Notul. Odonatol., 1 (2) : 1-8.
Grand D. & Boudot J.P. 2006 - Les libellules de France, Belgique et Luxembourg. - Biotope, Mèze, (Collection Parthénope) : 480 pp.
Grand D. & Boudot, J.P. 2014 - Les Libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. - Les Cahiers d'identification, Biotope.
Grand D. & al. 2017 - Les Libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. - Parthenope.
Grand D., Boudot J.P. & Doucet G. 2019 - Cahier d'identification des libellules de France, Belgique, Luxembourg et Suisse. 2ème édition. - ed. Biotope.
Heidemann H. & Seidenbusch R. 2002 - Larves et exuvies des libellules de France et d'Allemagne (sauf de Corse). - SFO, France.
Hentz J.L, Deliry C. & Bernier C. 2011 - Libellules de France, guide photographique des imagos de France métropolitaine. - Gard Nature/GRPLS, Beaucaire : 200 pp.
Hoefnagel J. 1575 - Animalia Rationalia et Insecta (Ignis). - Planches.
Houard X., Itrac-Bruneau R. & Sueur A. 2018 - Partage du bilan concernant le premier Plan national d’actions (PNA) en faveur des Odonates menacés (2010-2015). - Rev. sc. Bourgogne-Franche-Comté Nature, 27 (2018) : 149-164.
Maurin H. (Ed.) 1994 - Le Livre Rouge. Inventaire de la faune menacée en France. - WWF, MNHN, Nathan, Paris : 176 pp.
Pucelle J. 1323-26 - Breviarium ad usum fratrum praedicatorum. - Bréviaire de Belleville. - Manuscrit.
Siesa M.E. 2017 - Le libellule delle Alpi: Come riconoscerle dove e quando osservarle. - Natura e Ambiente, Blu Edizioni.
Wendler A. & Nuss J.H. 1997 - Libellules. Guide d'identification des libellules de France, d'Europe septentrionale et centrale. - Société française d'Odonatologie.