Megaloprepus caerulatus : Différence entre versions

De World Odonata Web

(Page créée avec « {{Sp}} == ''Megaloprepus caerulatus'' (Drury, 1782) == Copter géant [2018]<br> ''Libellula caerulata'' Drury, 1782, ''Megaloprepus caerulatus'' race ''brevistigma''... »)
 
m
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 2 : Ligne 2 :
  
 
== ''[[Megaloprepus]] caerulatus'' (Drury, 1782) ==
 
== ''[[Megaloprepus]] caerulatus'' (Drury, 1782) ==
Copter géant [2018]<br>
+
Copter géant [2018], Libellule bleuâtre [Olivier 1792]<br>
 
''Libellula caerulata'' Drury, 1782, ''Megaloprepus caerulatus'' race ''brevistigma'' {{Selys}}, 1860, ''Megaloprepus caerulatus'' race ''latipennis'' {{Selys}}, 1860
 
''Libellula caerulata'' Drury, 1782, ''Megaloprepus caerulatus'' race ''brevistigma'' {{Selys}}, 1860, ''Megaloprepus caerulatus'' race ''latipennis'' {{Selys}}, 1860
 +
 +
Les analyses récentes (Feindt & al. 2018) indiquent l'existence d'une espèce masquée supplémentaire chez ''Megaloprepus caerulatus''.
  
 
* ''Megaloprepus caerulatus caerulatus'' (Drury, 1782) - Amérique centrale et jusqu'au Guyana, en Colombie et l'Equateur (Fincke & al. 2018).
 
* ''Megaloprepus caerulatus caerulatus'' (Drury, 1782) - Amérique centrale et jusqu'au Guyana, en Colombie et l'Equateur (Fincke & al. 2018).
Ligne 10 : Ligne 12 :
 
Une quatrième sous-espèce se dessinerait, mais n'est pas encore décrite.
 
Une quatrième sous-espèce se dessinerait, mais n'est pas encore décrite.
  
 +
Baie du Honduras (Drury 1782), Colombie (Rambur 1842).<br>
 
Amérique centrale et du Sud. Présence de préférence dans les vieilles forêts où elle découvre ses sites de ponte. La ♀ pond dans l'eau de cavités dans des arbres. Les plus grandes cavités sont défendues par les ♂ qui y établissent un territoire. Les larves en excès peuvent se cannibaliser. Vole probablement toute l'année. Chez cette espèce les {{m}} sont plus grands que les {{f}} ; leur dimension change selon les localités. Elle se nourrit d'araignées prises directement dans leur toile.
 
Amérique centrale et du Sud. Présence de préférence dans les vieilles forêts où elle découvre ses sites de ponte. La ♀ pond dans l'eau de cavités dans des arbres. Les plus grandes cavités sont défendues par les ♂ qui y établissent un territoire. Les larves en excès peuvent se cannibaliser. Vole probablement toute l'année. Chez cette espèce les {{m}} sont plus grands que les {{f}} ; leur dimension change selon les localités. Elle se nourrit d'araignées prises directement dans leur toile.
  
Ligne 18 : Ligne 21 :
 
'''Feindt W. & al. 2018''' - Transcriptome profiling with focus on potential key genes for wing development and evolution in Megaloprepus caerulatus, the damselfly species with the world's largest wings. - PlosOnde, 12 janvier 2018.<br>
 
'''Feindt W. & al. 2018''' - Transcriptome profiling with focus on potential key genes for wing development and evolution in Megaloprepus caerulatus, the damselfly species with the world's largest wings. - PlosOnde, 12 janvier 2018.<br>
 
'''Fincke O.M. & al. 2018''' - Tests of hypotheses for morphological and genetic divergence in Megaloprepus damselflies across Neotropical forests. - Biol. J. of the Linnean Soc., 20 : 1-18.<br>
 
'''Fincke O.M. & al. 2018''' - Tests of hypotheses for morphological and genetic divergence in Megaloprepus damselflies across Neotropical forests. - Biol. J. of the Linnean Soc., 20 : 1-18.<br>
 +
'''Olivier M. 1792''' - Encyclopédie méthodique, dictionnaire des Insectes. - Paris, Pankouke.<br>
 +
'''Rambur J. 1842''' - Histoire naturelle des insectes. Névroptères. - Roret, Paris.<br>
 
{{AP}}
 
{{AP}}

Version actuelle datée du 15 août 2019 à 18:14

Ecriture.jpg

Demoiselles et Libellules du Monde entier

Accueil - Odonata - Zygoptera - Epiprocta - Genres - Espèces - Années - Pays - Thèmes
Espèces : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Megaloprepus caerulatus (Drury, 1782)

Copter géant [2018], Libellule bleuâtre [Olivier 1792]
Libellula caerulata Drury, 1782, Megaloprepus caerulatus race brevistigma de Selys Longchamps, 1860, Megaloprepus caerulatus race latipennis de Selys Longchamps, 1860

Les analyses récentes (Feindt & al. 2018) indiquent l'existence d'une espèce masquée supplémentaire chez Megaloprepus caerulatus.

  • Megaloprepus caerulatus caerulatus (Drury, 1782) - Amérique centrale et jusqu'au Guyana, en Colombie et l'Equateur (Fincke & al. 2018).
  • Megaloprepus caerulatus brevistigma de Selys Longchamps, 1860 - Amérique du Sud en Colombie, est des Andes, Vénuézuéla et Pérou (Fincke & al. 2018).
  • Megaloprepus caerulatus latipennis de Selys Longchamps, 1840 - Mexique et Guatémala (Fincke & al. 2018)

Une quatrième sous-espèce se dessinerait, mais n'est pas encore décrite.

Baie du Honduras (Drury 1782), Colombie (Rambur 1842).
Amérique centrale et du Sud. Présence de préférence dans les vieilles forêts où elle découvre ses sites de ponte. La ♀ pond dans l'eau de cavités dans des arbres. Les plus grandes cavités sont défendues par les ♂ qui y établissent un territoire. Les larves en excès peuvent se cannibaliser. Vole probablement toute l'année. Chez cette espèce les ♂ sont plus grands que les ♀ ; leur dimension change selon les localités. Elle se nourrit d'araignées prises directement dans leur toile.

Megcae.jpg
© bync - Robin Duborget - Costa Rica le 1er août 2016 - Monde des Insectes


Drury D. 1782 – Illustrations of natural History. Volume III. – London.
Feindt W. & al. 2018 - Transcriptome profiling with focus on potential key genes for wing development and evolution in Megaloprepus caerulatus, the damselfly species with the world's largest wings. - PlosOnde, 12 janvier 2018.
Fincke O.M. & al. 2018 - Tests of hypotheses for morphological and genetic divergence in Megaloprepus damselflies across Neotropical forests. - Biol. J. of the Linnean Soc., 20 : 1-18.
Olivier M. 1792 - Encyclopédie méthodique, dictionnaire des Insectes. - Paris, Pankouke.
Rambur J. 1842 - Histoire naturelle des insectes. Névroptères. - Roret, Paris.
[A préciser]