Stylurus flavipes : Différence entre versions

De World Odonata Web

m
m
 
Ligne 3 : Ligne 3 :
 
== ''[[Stylurus]] flavipes'' (de Charpentier, 1825) ==
 
== ''[[Stylurus]] flavipes'' (de Charpentier, 1825) ==
 
Gomphe à pattes jaunes, Gomphe à pieds jaunes [{{Selys}} 1840], Gomphe de Selys [2018], Gomphe flavipède [{{Selys}} 1850]<br>
 
Gomphe à pattes jaunes, Gomphe à pieds jaunes [{{Selys}} 1840], Gomphe de Selys [2018], Gomphe flavipède [{{Selys}} 1850]<br>
''Gomphus pulchellus'' Stephens, 1829 (''nomen nudum'') [A commenter // {{AP}}], ''Aeschna flavipes'' de Charpentier, 1825, ''Gomphus flavipes'' (de Charpentier, 1825), ''Aeshna cognata'' Eversmann, 1836 [1], ''Petalura selysii'' Guérin-Méneville, 1838 [A corriger sur la {{WOL1}}], ''Gomphus sibiricus'' Bartenev, 1909 [N'est pas sur la {{WOL}}], ''Stylurus flavipes lineatus'' (Bartenev, 1929) [N'est pas sur la {{WOL}}]
+
''Gomphus pulchellus'' Stephens, 1829 (''nomen nudum'') [A commenter // {{AP}}], ''Aeschna flavipes'' de Charpentier, 1825, ''Gomphus flavipes'' (de Charpentier, 1825), ''Aeshna cognata'' Eversmann, 1836 [1], ''Petalura selysii'' Guérin-Méneville, 1838, ''Gomphus sibiricus'' Bartenev, 1909 [N'est pas sur la {{WOL}}], ''Stylurus flavipes lineatus'' (Bartenev, 1929) [N'est pas sur la {{WOL}}]
  
 
{{LC}} 2014 (En augmentation)
 
{{LC}} 2014 (En augmentation)

Version actuelle datée du 2 décembre 2019 à 10:30

Etoile.png

Demoiselles et Libellules du Monde entier

Accueil - Odonata - Zygoptera - Epiprocta - Genres - Espèces - Années - Pays - Thèmes
Espèces : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


Stylurus flavipes (de Charpentier, 1825)

Gomphe à pattes jaunes, Gomphe à pieds jaunes [de Selys Longchamps 1840], Gomphe de Selys [2018], Gomphe flavipède [de Selys Longchamps 1850]
Gomphus pulchellus Stephens, 1829 (nomen nudum) [A commenter // [A préciser]], Aeschna flavipes de Charpentier, 1825, Gomphus flavipes (de Charpentier, 1825), Aeshna cognata Eversmann, 1836 [1], Petalura selysii Guérin-Méneville, 1838, Gomphus sibiricus Bartenev, 1909 [N'est pas sur la WOL], Stylurus flavipes lineatus (Bartenev, 1929) [N'est pas sur la WOL]

Non menacée - LC 2014 (En augmentation)

Rambur (1842) restitue le nom correct de flavipes à ce taxon.
Au début des années 2000 nous appliquions déjà le genre Stylurus, plutôt que Gomphus à cette espèce. Il y a de nombreuses hésitations à ce sujet. Ainsi le rangement dans le genre Stylurus a été tenté une première fois (Schmidt 1987) et confirmé récemment (Ware & al. 2016). Néanmoins le retour au genre Gomphus est de nouveau préconisé, avant de revenir à Stylurus (WOL 2018).

  • Stylurus flavipes flavipes (de Charpentier, 1825)
  • Stylurus flavipes lineatus (Bartenev, 1929)

Stylurus ubadschi est parfois considérée comme une sous-espèce de ce taxon.

Silésie, Pologne (de Charpentier 1825), une mention à Hasting en 1818, Angleterre (Stephens 1835), vers Paris, France (Guérin-Méneville 1838), Allemagne, Halle (Burmeister 1839), France, Provence (de Selys Longchamps 1840). Observée à Lyon, France par E.Foudras, vers Paris, en Angleterre (une fois), Russie, Allemagne en plusieurs endroits, Macédoine, semble partout très rare (de Selys Longchamps 1850).


Europe centrale et orientale jusqu'en Sibérie, assez peu commune à relativement rare. Jusqu'en Chine ! [A préciser]. Plus à l'ouest en France dans les bassins de la Loire, de la Saône et du Rhône [2], ainsi qu'en Italie. En progression apparente (Deliry 2017), a recolonisé divers cours d'eau du centre de l'Europe (Grand & al. 2011). En expansion localement en France, notamment en Rhône-Alpes (Deliry & al. 2014). Découverte sur le Rhône en Isère en 2007, sur diverses localités de la Saône dès 2009, sur l'Aude en 2011, redécouverte vers Arles sur le Rhône en 2011, etc.
Nouvelle pour la Moldavie (Dyatlovca 2018). 
Eaux courantes calmes dans les zones de sédiments très fins (Deliry 2017), cours moyens et inférieurs des fleuves et grandes rivières peu pollués (Grand & al. 2011). Vole de fin mai à début octobre (Deliry 2017).

Les espèces compagne du cortège du Gomphe à pattes jaunes, sont, si on choisit les plus caractérisées : Gomphus vulgatissimus et sur le cours de la Loire notamment, Ophiogomphus cecilia.

Frodo.png

France - Provence, environs de Paris (de Selys Longchamps 1840), Lyon (de Selys Longchamps 1850). Dans les bassins de la Loire, de la Saône et du Rhône, ainsi que du Rhin. En progression apparente. Découverte sur le Rhône en Isère en 2007, sur diverses localités de la Saône dès 2009, sur l'Aude en 2011, redécouverte vers Arles sur le Rhône en 2011, etc.

Styfla.jpg
Planche de Stephens (1835)

Styfla1.jpg
Planche de Guérin-Méneville (1838) - Sous Petalura selysii


Bartenev A.N. 1909 - Verzeichnisse der Evertebraten-Sammlungen des Zoolog. Museums der Kais. Universitat Tomsk. XII. Beitrage zur Odonatenfauna Sibiriens (1-5). - Izvestiia Gosudarstvennogo Tomskogo universiteta, 37 (12) : 17-56.
Bazin B. 2013 - Gomphus flavipes (Charpentier, 1825) redécouvert sur la Vallée du Rhône. - Sympetrum, 16.
Burmeister H. 1839 - Handbuch der Entomologie. - Enslin, Berlin : Libellulina : 805-862.
de Charpentier T. 1825 - De Libellulinis europaeis In Horae entomologicae. - Wratislaviae.
de Selys Longchamps E. 1840 - Monographie des Libellulidées d'Europe. - Roret, Paris ; Muquardt, Bruxelles.
de Selys Longchamps E. 1850 - Revue des Odonates ou Libellules d'Europe. - Bruxelles, Paris.
Deliry C. 2016 - Gomphus flavipes en 1911 à Arles (Bouches-du-Rhône). - Document. - PDF
Deliry C. 2017 - Odonata Europaea. - Histoires Naturelles, n°49.
Deliry C. & le Groupe Sympetrum 2014 - Liste Rouge des Odonates de Rhône-Alpes 2014. - Col. Concepts & Méthodes, Groupe Sympetrum, Histoires Naturelles, n°25.
Dyatlova E.S. 2018 - Note on the dragonfly fauna of Moldava. Progress report 2011. - J.of the Intern. Dragonfly Fund, 114.
Eversmann E.F. 1836 - Libellulinae, Wolgam fluvium inter et montes Uralenses observatae. - Bull. de la Soc. imp. des Naturalistes de Moscou, 8.
Grand D. & al. 2011 - Gomphus flavipes (Charpentier, 1825) redécouvert dans le bassin hydrographique du Rhône (Odonata, Anisoptera : Gomphidae). - Martinia, 27 (1). - PDF
Guérin-Méneville F.E. 1838 - [Petalura selysii] - Magasin Zoologie (Guérin), 8 : 201.
Hardersen S. & Toni I. 2019 - Proposal for a time-based standard sampling method for the monitoring of Gomphus flavipes (Charpentier, 1825) and Ophiogomphus cecilia (Fourcroy, 1785) (Odonata : Gomphidae). - Fragmenta Entomologica, 51 (1) : 55-62.
Louboutin B. & al. 2018 - Détection des populations de Gomphus graslinii Rambur, 1842, Stylurus flavipes (Charpentier, 1825) et Oxygastra curtisii (Dale, 1834) : Synthèse d’une étude sur le Rhône méridional (Odonata). - Bourgogne-Franche-Comté Nature, 28.
Morton K.J. 1912 - A collecting trip to the Camargue and the Sierra Albarracin. - Entomologist, 45 (587) : 109–114.
Rambur J. 1842 - Histoire naturelle des insectes. Névroptères. - Roret, Paris.
Schmidt E. 1987 - Generic reclassification of some westpalaearctic Odonata taxa in view of their nearctic affinities (Anisoptera: Gomphidae, Libellulidae). - Adv. in Odonatol., 3 (1).
Sindaco R., Savoldelli P. & Bombonati D. 2018 - Le Libellule (Insecta : Odonata) di interesse comunitario in Piemonte : lo stato attuale delle conoscenze. - Rivista Piemontese di Storia Naturale, 39 : 373-388.
Stephens F.J. 1835 - Illustrations of British Entomology. - London.
Ware J.L. & al. 2016 - Phylogenetic relationships of North American Gomphidae and their close relatives. - Systemat. Entomol., 2016.
Ziebell S. 1982 - Zum Nachweis von Gomphus flavipes (Charpentier, 1825). und anderer Gomphiden durch Exuvienfunde im Departement Cher in Frankreich (Odonata). - Articulata (Endsee), 1 (19) : 212-214.
[A préciser]


[1] - Si la description corresponds à Stylurus flavipes, la planche représente Leucorrhinia rubicunda selon de Selys Longchamps (1850).
[2] - Sur l'axe Saône-Rhône l'espèce était considérée comme disparue, notamment selon les évaluations des années 2000. Elle y a été redécouverte sur l'ensemble de celui-ci et l'espèce y est probablement en augmentation. John Curtis en possède un individu qu'il a pris près de Marseille, mais Boyer de Fonscolombe ne l'a pas rencontrée jusqu'ici aux environs d'Aix en Provence (de Selys Longchamps 1840). Notons que l'espèce est indiquée en Camargue (France) en 1911 (Morton 1912, Deliry 2016).